Les études

30 mars 2022

#52 Des cris de joie (Esaïe 61.7-62.12)

Pendant le Millénium, non seulement Israël sera la nation dominante, mais les autres nations seront à son service, et tous les croyants occuperont une position d’autorité. Il semble déjà que la prépondérance des Juifs dans de nombreux domaines soit un accomplissement anticipé et profane de cette prophétie et d’autres.

Au lieu de l’ignominie vous aurez un double honneur, et vous serez dans l’allégresse car vous recevrez un patrimoine double, et vous jouirez d’une joie éternelle (Ésaïe 61.7 ; Deutéronome 21.17).

Dans l’ancien Israël, le fils aîné recevait une double part d’héritage. Pendant le Millénium, la nation d’Israël sera la plus opulente de toutes car elle recevra les richesses des autres nations.

Moi, l’Éternel, j’aime la droiture. Je déteste le pillage avec fourberie. Je rétribuerai fidèlement Israël et je conclurai avec eux une alliance éternelle. Leur postérité jouira d’une grande renommée dans le monde et tous reconnaîtront qu’ils sont bénis par l’Éternel (Ésaïe 61.8-9).

Dieu confirme les promesses et l’alliance éternelle qui viennent d’être faites par Ésaïe. Depuis toujours les Juifs sont persécutés et pillés, mais Dieu les dédommagera pour tous les sévices qu’ils ont subis.

Je serai dans l’allégresse et l’Éternel sera le sujet de ma joie, parce qu’il m’a revêtu du salut et du manteau de la justice, comme le fiancé se pare d’un diadème, et comme la mariée s’orne de ses bijoux. Comme la terre du jardin fait pousser les graines et germer les semences, pareillement, le Seigneur, l’Éternel, fera germer la justice et la louange devant toutes les nations (Ésaïe 61.10-11 ; Matthieu 22.11suivants ; Apocalypse 7.9).

Le pécheur qui a foi en Jésus se réjouit d’être revêtu de la justice de Dieu, mais en plus, il porte les œuvres désintéressées, préparées par Dieu, qu’il aura fidèlement accomplies, et qui lui vaudront une récompense.

Oui, j’intercéderai pour Jérusalem jusqu’à ce qu’elle soit entièrement rétablie et que sa justice brille comme un flambeau. Alors les nations et leurs rois verront ta justice et ta gloire. Et l’on t’appellera d’un nom nouveau que l’Éternel te donnera (Ésaïe 62.1-2 ; cp Esaïe 60.21 ; Apocalypse 2.17 ; 3.12).

Ésaïe prie pour que les habitants d’Israël soient des témoins dignes de ce nom et des exemples d’une vie droite, ce qui se réalisera pendant le Millénium, car à ce moment-là, Jérusalem ne comptera que des croyants. Son nom nouveau sera sans doute quelque chose comme: « ville du peuple saint ».

Jérusalem sera comme une couronne royale dans la main de l’Éternel. Elle ne sera plus : “ la délaissée ”, et Israël ne sera plus “ la terre dévastée ”, mais on appellera Jérusalem : “ en elle est mon plaisir ”, et la terre d’Israël s’appellera : “ la mariée ” car tu seras pour l’Éternel comme une épouse et il prendra plaisir en toi. Car comme le jeune homme épouse une jeune fille, les Israélites épouseront le pays d’Israël ; comme la fiancée fait la joie de son fiancé, Jérusalem fera la joie de son Dieu (Ésaïe 62.3-5 ; cp Esaïe 54.1 ; 6-7).

Cette métaphore conjugale décrit l’union de Dieu avec son peuple. Dans un premier temps, Israël a été mis de côté par l’Éternel son époux à cause de son idolâtrie puis du rejet de Jésus-Christ. Mais dès le début du Millénium, Israël sera à nouveau rétablie comme épouse de l’Éternel.

Sur les murs de Jérusalem, j’ai posté des gardes qui ne se tairont ni jour ni nuit. Oui, pas de repos pour vous qui ravivez le souvenir de l’Éternel, et ne lui donnez aucun repos jusqu’à ce qu’il ait rétabli Jérusalem et fait d’elle un sujet de louanges sur toute la terre (Ésaïe 62.6-7 ; cp Esaïe 21.6 ; 52.8 ; Luc 18.1-8).

Ésaïe exhorte les hommes pieux fidèles à l’Éternel à l’importuner sans cesse, à tambouriner à sa porte en quelque sorte, jusqu’à ce qu’il accomplisse ses promesses en faveur d’Israël.

L’Éternel l’a juré et va l’exécuter par sa puissance : je ne donnerai plus ton froment à tes ennemis, et ils ne boiront plus ton vin, produit de ton travail. Ceux qui auront fait la récolte la mangeront et loueront l’Éternel et ceux qui auront fait les vendanges boiront le vin dans mon parvis sacré (Ésaïe 62.8-9 ; cp Deutéronome 28.4-5 ; 30.9 ; 50.51).

Pendant le Millénium, toutes les bénédictions contenues dans la loi de Moïse s’accompliront enfin.

Sortez par les portes des villes ! Faites une route pour mon peuple ! Ôtez-en les obstacles ! Élevez un étendard pour les peuples ! L’Éternel se fait entendre jusqu’aux confins du monde : dites à la communauté des croyants : Ton Sauveur arrive, avec son salaire et sa récompense (Ésaïe 62.10-11 ; cp Esaïe 48.20 ; 52.11 ; 58.14 ; 40.3 ; 11.6,12 ; 49.9-10 ; 22 ; Apocalypse 22.12).

Le retour de la captivité babylonienne n’est que le premier acte, car au début du Millénium, des messagers partiront dans toutes les directions annoncer aux croyants dispersés dans le monde qu’ils doivent aller à Jérusalem pour y rencontrer leur sauveur, le Messie. Alors, un immense cortège de croyants Juifs et non-Juifs sortira des nations et se dirigera vers la ville sainte.

On les appellera : “ le Peuple saint, les rachetés de l’Éternel ”. Et toi, Jérusalem, tu t’appelleras “ Désirée, la ville non délaissée ” (Ésaïe 62.12 ; cp Exode 19.6 ; Luc 19.2 ; 20.26).

juin 08 2023

Émission du jour | Actes 4.11 – 4.37

Solidarité des croyants

Nos partenaires