Les études

05 juillet 2022

#44 Le rôle du prince (Ézéchiel 45.25-47.6)

On découvre ici que le Prince est un être humain comme un autre. La traduction traditionnelle de ces versets établit une Pâque de sept jours. Mais ce que doit offrir le prince est énorme et une traduction très littérale remplace sept jours par des septaines de jours (7×7). On arrive alors à une Pâque qui dure 7 semaines plus le premier jour. L’offrande du Prince est alors par semaine et non par jour. Le jour de clôture est la Pentecôte.

Le quinzième jour du septième mois, pour la fête des Cabanes (ou Tabernacles), le Prince offrira les mêmes sacrifices, offrandes et huile (que pour la Pâque) (Ézéchiel 45.25 ; Lévitique 23.34-36 ; Nombres 29.12).

La loi de Moïse prescrivait 70 taureaux, 14 béliers, 98 agneaux et 7 boucs, pendant cette fête. Ici il n’y a que 49 taureaux, 49 béliers et 7 boucs. Toutes les anciennes fêtes sont donc maintenues.

Le Seigneur, l’Éternel dit : La porte orientale du parvis intérieur ne sera ouverte que le jour de sabbat et de la nouvelle lune. Le prince se tiendra près du montant de la porte. Les prêtres offriront son holocauste et ses sacrifices ; lui se prosternera puis se retirera. Le peuple se prosternera devant cette porte les jours de sabbat et des nouvelles lunes (Ézéchiel 46.1-3).

La porte qui donne sur la cour des prêtres est toujours fermée sauf pour les besoins du culte. Le prince peut se tenir sur le seuil pour suivre les sacrifices sur l’autel des holocaustes mais il ne lui est pas permis d’entrer. Le texte indique ensuite ce que le Prince doit offrir le jour du sabbat et de la nouvelle lune.

Quand le peuple viendra devant l’Éternel lors des fêtes cultuelles, on ne repassera pas la porte par laquelle on sera entré mais on sortira par la porte opposée. Le Prince agira comme le peuple (Ézéchiel 46.9-10).

Par respect pour l’Éternel, ceux qui participent au culte doivent traverser toute l’enceinte avant de la quitter. En d’autres mots, celui qui vient devant Dieu doit marcher en avant et ne pas revenir sur ses pas.

On offrira chaque matin en holocauste à l’Éternel un agneau d’un an sans défaut (Ézéchiel 46.13).

Le nombre de victimes offert est proportionnel à la solennité du jour. Chaque matin, un agneau ; le jour du sabbat, six agneaux et un bélier. Pour la nouvelle lune, comme pour le sabbat même chose plus un taureau.

Ézéchiel explique ensuite comment le prince peut disposer de son patrimoine et bien sûr il lui est interdit de confisquer les biens d’autrui. Puis l’ange fait visiter au prophète les cuisines des prêtres et celles du peuple. Le souci d’une séparation stricte entre le sacré et le profane est toujours présent.

L’homme me ramena devant l’entrée du Temple et je vis que de l’eau jaillissait de dessous le seuil du Temple et s’écoulait du côté sud de l’édifice. Il me fit sortir du complexe du Temple et me le fit contourner jusqu’à la porte orientale. Et voici, l’eau s’écoulait à droite (Ézéchiel 47.1 ; cp Zacharie 14.8 ; Apocalypse 22.1-2).

L’ange amène Ézéchiel dans la cour des prêtres devant la porte d’entrée du sanctuaire. À ses pieds il est surpris de voir une source d’eau qui jaillit de dessous le sanctuaire et qui est une émanation de vie de l’Éternel puisqu’il se trouve à l’intérieur du Lieu saint. Ensuite, Ézéchiel sort du complexe du temple et le longe jusqu’à la porte orientale où l’eau réapparaît après avoir traversé murs, cours et terrasses.

L’homme mesura mille coudées et me fit traverser l’eau qui m’arrivait jusqu’aux chevilles. Il mesura encore mille coudées et me fit traverser : l’eau me venait jusqu’aux genoux. Il mesura encore mille coudées et me fit traverser : l’eau me venait jusqu’à la taille. Il mesura encore mille coudées : maintenant c’était un torrent que je ne pouvais plus franchir car l’eau était si profonde qu’il fallait nager. Il me dit : fils d’homme, as-tu vu ce grossissement rapide ? Puis il me ramena sur le bord du torrent (Ézéchiel 47.3-6).

févr. 07 2023

Émission du jour | Jean 3.14-36

Dieu a tant aimé le monde

Nos partenaires