Les études

05 juillet 2022

#45 La division du pays (Ézéchiel 47.7-48.35)

En vision, l’ange et Ézéchiel s’éloignent du mur extérieur du temple en longeant le cours d’eau. L’ange mesure quatre fois une distance de 565 mètres. Trois fois le prophète traverse ce ruisseau, mais la quatrième fois il n’a plus pied. Comme la vie, ces eaux ont la vertu de se reproduire d’elles-mêmes.

J’aperçus alors sur les deux rives, des arbres en très grand nombre (Ézéchiel 47.7).

Pendant que Ézéchiel descendait le cours d’eau, une explosion de vie multipliait les eaux et faisait pousser des arbres en un temps record.

L’homme me dit : Ces eaux s’écoulent vers l’est, traversent la plaine du Jourdain et se jettent dans la Mer Morte pour que celle-ci soit assainie. Partout où passe le double torrent, les animaux et les poissons foisonneront car la vie se développe sur son passage (Ézéchiel 47.8-9).

Le cours d’eau issu du sanctuaire devient une rivière, rejoint le Jourdain et ensemble se jettent dans la Mer Morte (qui fait 73km x 17,8km), apportant la vie partout où ils passent.

Au bord de la Mer Morte, entre les oasis d’Eyn-Guédi et d’Eyn-Eglaïm, des pécheurs étendront des filets car les poissons de toute espèce seront très abondants, tout comme dans la Méditerranée. Mais ses marais et ses lagunes ne seront pas assainis et laissés en salines (Ézéchiel 47.10-11).

Au printemps, la Mer Morte déborde et ses eaux se répandent dans les terrains bas créant des étangs séparés de la Mer par des bancs de sable. En été ils s’assèchent et laissent une épaisse couche de sel. Par contre, les deux oasis situées sur la rive occidentale de la Mer Morte feront la joie des pécheurs.

Le long du torrent, sur chacune de ses rives, croîtront toutes sortes d’arbres fruitiers dont le feuillage restera toujours vert et dont les fruits ne s’épuiseront jamais. Chaque mois ils porteront de nouveaux fruits grâce aux eaux provenant du sanctuaire qui les arroseront. Leurs fruits seront bons à manger et leurs feuilles serviront de remèdes (Ézéchiel 47.12 ; cp Genèse 2.6-17 ; Apocalypse 22.2).

Cette rivière, source de prospérité et de santé, produit des conditions de vie paradisiaques. Il semble que la vision d’Ézéchiel décrive pèle mêle à la fois le Millénium et le modèle idéal d’un temple que les exilés de retour dans leur pays doivent construire et mettre en service selon des rites de l’Ancienne Alliance.

Vous partagerez le pays entre les douze tribus d’Israël, chacun aura la même part car j’ai juré de le donner à vos ancêtres et c’est votre patrimoine (Ézéchiel 47.13-14 ; cp Ézéchiel 20.5-6 ; 36.28 ; Genèse 12.7 ; 26.3 ; 28.13).

Ce territoire fait 220 km par 66 km. Il est plus grand que le pays promis et n’inclut pas les territoires à l’est du Jourdain. Au centre se trouve le carré sacré de 13,5 km de côté constitué du temple, de la ville sainte et ses terrains, les portions des Lévites et des prêtres. De chaque côté de ce carré, un terrain de 14 km sur 25 allant de la Méditerranée au Jourdain, soit 700 km² en tout, appartient au Prince. Le reste du pays est divisé en douze bandes horizontales parallèles d’environ 1090 km², une pour chaque tribu.

Vous partagerez le pays par tirage au sort entre les tribus d’Israël et vous donnerez un patrimoine aux étrangers qui résident au milieu de vous dans la tribu où ils sont installés. Vous les traiterez comme les Israélites de souche, le Seigneur, l’Éternel, le déclare (Ézéchiel 47.21-23 ; cp Éphésiens 2.19).

Ce principe d’égalité entre Israélites et non-Juifs est très important et repris par l’apôtre Paul.

Nous arrivons au dernier chapitre du livre où est donnée la place de chaque tribu. Sept tribus sont au nord du carré central et cinq au sud. Dan, Aser et Nephtali sont tout au nord. Ensuite on a les fils de Joseph, Manassé puis Éphraïm, puis vient Ruben qui est entre les deux tribus jadis rivales d’Éphraïm et de Juda. Au sud du carré central se trouvent les tribus de Benjamin, Siméon, Issacar, Zabulon, et Gad à l’extrême sud.

Les portes de la ville porteront les noms des tribus d’Israël. Du côté nord se trouveront les portes de Ruben, de Juda et de Lévi. Du côté est, celles de Joseph, Benjamin et Dan. Du côté sud, les portes de Siméon, Issacar et Zabulon. Du côté ouest les portes de Gad, Aser et Nephtali (Ézéchiel 47.32-33).

La capitale d’Israël n’est plus dans l’une des tribus. Les six fils de Léa donnent leur nom aux portes nord et sud. À l’est on a Joseph et Benjamin, les deux fils de Rachel, ainsi que Dan fils aîné de sa servante. A l’ouest, les trois portes ont les noms des trois fils des servantes de Rachel et Léa.

Et le nom de la ville sera désormais : Yaweh Shammah, c’est-à-dire L’Éternel est ici (Ézéchiel 48.35).

Ce nom est l’accomplissement de toutes les promesses de Dieu et le couronnement de l’histoire d’Israël. La gloire de Dieu qui avait quitté Jérusalem est de retour en la personne du Messie.

mai 22 2024

Émission du jour | Job 39.1 – 41.2

Réponse de l'Éternel (suite)

Nos partenaires