Les études

17 février 2023

39 – Satan lié pour mille ans (Apocalypse 19.20-20.10)

Les rois sont venus avec l’idée de faire la guerre à l’Antichrist et ses alliés (Daniel 11.40). Mais c’est Satan qui a rassemblé ces armées pour empêcher le Seigneur d’établir son royaume. Les combats entre les deux camps commencent et puis tout à coup c’est déjà fini.

La bête fut capturée ainsi que le faux prophète, qui avait accompli pour elle des prodiges, qui avaient trompé les hommes qui portaient la marque de la bête et qui adoraient son image. Tous deux furent jetés vivants dans l’étang de feu et de soufre. Les autres hommes furent tués par l’épée qui sortait de la bouche du Cavalier, et tous les oiseaux se rassasièrent de leur chair (Apocalypse 19.20-21 ; cp Apocalypse 14.11 ; Matthieu 13.42 ; 25.41).

Suite à la destruction de toutes les armées sur le champ de bataille, ces deux personnages immondes ont l’honneur d’être les premiers à se retrouver dans ce lieu d’incarcération et de jugement. Les guerriers des deux camps ennemis s’étant entre-tués, ils sont goulûment dévorés et seront jugés plus tard devant le grand trône blanc (Apocalypse 20.11).

Puis je vis descendre du ciel un ange qui tenait à la main la clé de l’abîme et une grande chaîne. Il saisît le dragon, le Serpent ancien aussi appelé Satan et le diable. Il l’enchaîna pour mille ans, le jeta dans l’abîme qu’il ferma et scella afin qu’il ne puisse plus égarer les peuples avant mille ans. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de temps (Apocalypse 20.1-3 ; cp Apocalypse 9.1 ; 12.9).

L’Ancien Testament fait cinq fois référence à un dragon dinosaure, mais dans l’Apocalypse, ce mot décrit 12 fois le diable comme étant bestial, cruel et féroce. L’identité de l’ange qui tient la clé ne nous est pas donnée mais ce pourrait être l’archange Michel, car sa spécialité est de combattre le diable (Apocalypse 12.7 ; Daniel 10.13, 21 ; 12.1 ; Jude 9). Après avoir déjà été expulsé du ciel, Satan descend encore d’un cran, dans l’abîme qui est une prison (Luc 8.31 ; Genèse 6.1-4 ; 2Pierre 2.4 ; Jude 6). Dorénavant, tous les démons étant enfermés, ils ne peuvent pas inciter les habitants de la terre à se révolter contre le Roi.

Puis je vis des trônes et l’exercice de la justice fut remis entre les mains des juges qui s’y assirent. Je vis aussi les âmes de ceux qui avaient été exécutés à cause de leur témoignage pour Jésus et de la Parole de Dieu. Je vis encore ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image et qui n’avaient pas reçu sa marque sur leur front et leur main. C’est la première résurrection par laquelle tous revinrent à la vie et régnèrent avec le Christ pendant mille ans. Les autres morts ne ressusciteront pas avant la fin des mille ans. Heureux sont ceux qui ont part à la première résurrection car ils appartiennent à Dieu et la seconde mort n’a aucun pouvoir sur eux. Ils seront prêtres de Dieu et du Christ (cp Apocalypse 1.6 ; 5.10 ; 1Pierre 2.9), et ils régneront avec lui pendant mille ans (Apocalypse 20.4-6 ; cp Apocalypse 3.21 ; Daniel 7.9, 22 ; Matthieu 19.28 ; 2Timothée 2.12).

Sur ces trônes siègent les apôtres (Matthieu 19.28) et d’autres croyants fidèles (Apocalypse 3.21) qui sont ressuscités lors de l’Enlèvement de l’Église (1Corinthiens 15.23; 1Thessaloniciens 4,15-17). Ils récompenseront les martyrs de la Tribulation et les fidèles de l’Ancien Testament (Ésaïe 26.19 ; Ézéchiel 37.12-14 ; Daniel 12.2), qui sont ressuscités lors de la première résurrection. La seconde résurrection ne concerne que les non-croyants ; ils ressusciteront à la fin du Millénium pour être condamnés à la seconde mort. Comme les fidèles ressuscités possèdent un corps glorifié, ils peuvent naviguer entre ciel et terre. Par contre, les croyants qui ont survécu à la Tribulation entrent dans le Millénium avec un corps mortel. Comme tous ces croyants ont le statut de prêtres, ils ont directement accès au Roi des rois et administreront les peuples de la terre.

Une fois les mille ans écoulés, Satan sera libéré de sa prison. Alors, il s’en ira tromper les nations aux quatre coins du monde, Gog et Magog. Il les rassemblera pour combattre en troupes innombrables comme les grains de sable au bord des mers (Apocalypse 20.7-8 ; cp Apocalypse 16.14).

En mille ans et avec des conditions parfaites, la population du monde doit compter au moins cinquante milliards d’individus et qui possèdent une nature dépravée. Il est donc plausible que dans cette marée humaine, il y ait des milliards d’individus qui haïssent le Roi mais ne peuvent rien contre sa poigne de fer (Apocalypse 2.27 ; Psaume 2.9 ; Zacharie 14.16-19). C’est ce qui explique pourquoi, dès leur libération, Satan et ses démons n’ont aucun mal à trouver et à rassembler des rebelles. Gog est le chef de Magog, le peuple principal de l’armée rebelle.

Des armées venant de tous les coins du monde se mirent en marche et encerclèrent le camp du peuple de Dieu et la ville bien-aimée. Mais un feu tomba du ciel et les consuma (Apocalypse 20.9 ; cp Apocalypse 19.17-21).

Les administrateurs du royaume, qui sont en chair et en os, habitent à proximité de Jérusalem et sont donc menacés par cette attaque. Dieu laisse tous ces rebelles se rassembler et venir attaquer Jérusalem afin de les éliminer tous ensemble.

Alors le diable, qui les avait trompés, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre où se trouvent déjà la bête et le faux prophète et ils y seront tourmentés jour et nuit pour l’éternité (Apocalypse 20.10 ; cp Apocalypse 14.9-11).

mai 22 2024

Émission du jour | Job 39.1 – 41.2

Réponse de l'Éternel (suite)

Nos partenaires