Les études

01 juillet 2022

#34 Dieu ramènera Israël dans son enclos (Jérémie 49.28-50.28)

Les deux villes citées sont d’anciennes cités-état au nord du pays. La Syrie fut d’abord conquise par les Assyriens, puis l’Égypte, avant d’être envahie par Babylone dont la venue est la très mauvaise nouvelle.

Au sujet des tribus de Qédar et de Hatsor vaincus par Nabuchodonosor, voici ce que dit l’Éternel : debout ! À l’assaut ! Dévastez les tribus nomades à l’est du Jourdain ! Qu’on prenne leurs tentes, leurs troupeaux, leurs possessions et leurs chameaux, et qu’on leur crie : terreur de toutes parts ! Sauvez-vous et cachez-vous, car Nabuchodonosor marche contre un peuple insouciant qui n’a ni portes, ni barres, dit l’Éternel. Je les disperserai à tous les vents, ces hommes aux tempes rasées, et de tous côtés je ferai fondre sur eux le désastre. Hatsor deviendra un repaire de chacals et un désert ; personne n’y demeurera (Jérémie 49.28-33).

Ces arabes habitaient soit dans des tentes soient dans des villages. Ils étaient dans toute l’Arabie, jusqu’à l’Euphrate. Ne possédant pas de villes fortifiées, ils ont facilement été conquis par Babylone.

Voici ce que dit l’Éternel à Jérémie au sujet d’Élam, au début du règne de Sédécias, roi de Juda : “ je vais briser son arc et sa puissance. Je vais les disperser aux quatre coins des cieux. Je les ferai trembler devant leurs ennemis. J’amènerai sur eux le feu de ma colère, et je lancerai l’épée à leur poursuite jusqu’à leur extermination. Mais par la suite, je ferai revenir les captifs élamites, dit l’Éternel ” (Jérémie 49.34-39).

Élam est aujourd’hui en Iran. Cette prophétie fait référence à un événement inconnu.

Voici ce que dit l’Éternel à Jérémie au sujet de Babylone et des Chaldéens : Proclamez la nouvelle parmi les nations ! Dites que Babylone est prise et Bel et Mardouk sont tout tremblants car leurs statues sont abattues. Du nord, une nation vient t’attaquer et transformera ton pays en une terre dévastée. Hommes et bêtes prendront la fuite (Jérémie 50.1-3).

La défaite de Babylone est aussi celle de ses faux dieux dont Bel et Mardouk sont les principaux. Ce sont les Mèdes alliés aux Perses qui investiront la ville (539 av. J-C).

En ce temps-là, dit l’Éternel, les Israélites et les Judéens se tourneront en larmes vers l’Éternel leur Dieu, et ils s’informeront du chemin qui mène à Jérusalem. “ Venez, se diront-ils, attachons-nous à l’Éternel et établissons avec lui une alliance éternelle ” (Jérémie 50.4-5).

La chute de Babylone permit la libération des Israélites par les Perses. Jérémie les voit revenir dans leur pays, ce qui est un prélude au retour des Juifs de la diaspora à la fin des temps, et ils accepteront enfin Jésus.

Mon peuple était comme un troupeau perdu ayant oublié son gîte, car de montagnes en collines, leurs bergers les avaient égarés. Leurs ennemis en faisaient leur pâture, et disaient : “Il n’y a pas de mal puisqu’ils ont péché contre l’Éternel, lui qui avait été pour eux un pâturage de justice, et l’espérance de leurs ancêtres. Fuyez de Babylone ! Oui, comme des boucs, prenez la tête du troupeau ! (Jérémie 50.6-8).

L’Éternel blâme les rois d’Israël, puis le peuple lui-même, avant de l’exhorter à être le premier parmi les nations à quitter Babylone.

Car je vais rassembler des peuples puissants contre Babylone. Ils viendront du nord et la pilleront. Elle s’était réjoui d’avoir pillé mon héritage mais elle deviendra un désert. A cause de la colère de l’Éternel, on ne l’habitera plus et deviendra une solitude. Rangez-vous en bataille contre elle, archers, tirez contre elle car elle a péché contre l’Éternel. Réjouissez-vous car ses murs s’écroulent. Face au glaive, que chaque étranger retourne dans sa patrie ! Israël est comme une brebis égarée pourchassée par des lions : le premier qui l’a mangée est le roi d’Assyrie. Puis Nabuchodonosor a rongé ses os. C’est pourquoi, le Dieu d’Israël dit : Je vais punir le roi de Babylone et son pays, tout comme j’ai puni le roi d’Assyrie (Jérémie 50.9-18).

Les Assyriens ont détruit le royaume des 10 tribus d’Israël (722), mais ils furent vaincus par les Mèdes et les Chaldéens (609) qui mirent fin au royaume de Juda (587-586). Mais à son tour, Babylone fut prise par les Mèdes et les Perses (539).

Je ramènerai Israël dans son enclos, et on aura beau chercher son péché, il aura disparu, car je pardonnerai à ceux que j’aurai épargnés (Jérémie 50.19-20).

Le retour d’exil se confond avec le retour des Juifs de la grande diaspora à la fin des temps.

Marche contre le pays deux fois rebelle, et détruis ses habitants. Bruit de bataille, grand désastre. Comment le marteau qui frappait toute la terre a-t-il été brisé ? Comment Babylone est-elle devenue un désert ? Tu as été prise au piège à l’improviste et on t’a investie car tu t’es attaquée à l’Éternel (Jérémie 50.21-24).

Babylone a été envahie deux fois par les Perses, la première fois par ruse et sans combat.

L’Éternel a ouvert son arsenal et en a tiré les armes de sa colère, car il est en guerre contre les Chaldéens. Écoutez ! on entend des rescapés de Babylonie ; ils viennent annoncer à Jérusalem la rétribution que notre Dieu a exercé contre Babylone, pour la punir de ce qu’elle a fait contre son Temple (Jérémie 50.25, 28).

janv. 27 2023

Émission du jour | Nombres 31.1 – 35.8

Victoire sur Madian - Partage du Pays

Nos partenaires