Les études

01 juillet 2022

#33 Contre Edom, Ammon… (Jérémie 48.11-49.27)

Les Moabites habitaient le plateau à l’est de la mer Morte, ce qui correspond à peu près à la Jordanie. Cette prophétie a été donnée suite à leur invasion de Juda sous le règne de Yehoyakim. Mais cinq ans après la destruction de Jérusalem, Nabuchodonosor envahit Moab et accomplit cette prophétie.

Dès son jeune âge, Moab a vécu tranquille. Il se reposait comme un vin sur sa lie sans jamais être transvasé. Il n’a jamais pris le chemin de l’exil. Mais le temps va venir, l’Éternel le déclare, où je lui enverrai des tonneliers qui videront ses cruches et briseront ses jarres. Alors Moab, honteux, rougira de Kemosh, comme Israël a rougi de son veau d’or en qui il se confiait. Moab est ravagé ; ses villes montent en fumée. Sa fin est proche, sa force est abattue, l’Éternel le déclare. Enivrez-le car il s’est élevé contre l’Éternel ! Moab est orgueilleux à l’extrême ! Quelle arrogance ! Voilà Moab exterminé et qui cesse d’être un peuple. “ Mais je ramènerai les captifs de Moab dans l’avenir, l’Éternel le déclare. ” (Jérémie 48.11-13 ; 25-26, 29, 42, 47).

Les Moabites étaient prospères et réputés pour leurs vignobles, mais les envahisseurs babyloniens leur font boire le vin de la colère de Dieu. Après leur exil, les rescapés se sont dissous dans d’autres peuples, mais comme toute l’humanité, ils participeront au salut universel, quand le Messie établira son royaume.

Voici ce que dit l’Éternel sur les Ammonites : Israël n’a-t-il plus d’héritiers ? Alors pourquoi les Ammonites se sont-ils installés dans les villes de Gad ? C’est pourquoi je vais faire venir la guerre contre Rabba leur capitale ; elle deviendra une cité en ruines, et tous ses villages seront incendiés. Prenez le deuil, lamentez-vous, car le roi, ses prêtres et ses ministres partent en exil. Tu te vantes dans tes richesses, fille rebelle, et tu dis : qui oserait m’attaquer. Me voici dit l’Éternel des armées, de partout je fais venir l’épouvante contre toi, et vous serez chassés. Mais après cela, je ramènerai les captifs ammonites, dit l’Éternel (Jérémie 49.1-6).

Les Ammonites étaient à l’est du Jourdain et au nord de Moab jusqu’à ce que les Amoréens les repoussent plus à l’est. Mais ces derniers furent vaincus par Moïse qui donna leur territoire aux tribus de Gad et de Manassé. À partir de ce moment, les Ammonites considèrent les Israélites comme des usurpateurs et cherchent à leur nuire. Après la conquête d’Israël nord par les Assyriens, les Ammonites occupent Gad, ce qui leur vaut les menaces du prophète Sophonie (2.8-11). De plus, avec les Moabites, ils attaquent Juda sous le règne de Yehoyakim. Mais six ans après la prise de Jérusalem, ils furent écrasés par Babylone. Cependant, au-delà du désastre des Ammonites, Jérémie voit leur restauration qui aura lieu à la fin des temps.

Prophétie sur Édom. Le peuple de Témân n’a-t-il plus de conseils à donner, dit l’Éternel ? Leur sagesse est-elle perdue ? Fuyez, cachez-vous quelque part, car je fais fondre sur Ésaü la ruine, et le moment est venu pour lui de rendre compte. Que ce soient des vendangeurs ou des voleurs, ils prendront tout, car c’est moi qui les ait envoyés pour fouiller Ésaü et découvrir ses lieux secrets. Il ne peut plus se cacher, et toute sa race sera détruite. Mais confie moi tes orphelins et tes veuves et je m’en occuperai (Jérémie 49.7-11).

Le territoire d’Édom, frère de Jacob, s’étend du sud de la mer Morte à la mer Rouge. Les habitants de Témân, située dans le sud, avaient une réputation de sagesse. Au fond d’un cirque profond aux parois très escarpées, la capitale Petra était considérée imprenable. Mais l’Éternel lui-même montre aux ennemis le chemin, et les nombreuses grottes inaccessibles, où les Édomites, avec leurs trésors, espèrent se réfugier.

Car voici ce que dit l’Éternel : ceux qui n’étaient pas condamnés à boire la coupe de ma colère la boiront, et toi tu ne la boirais pas ? Que si, tu la boiras (Jérémie 49.12).

Si Israël subit la colère divine, à plus forte raison Édom, à cause de sa haine farouche contre Israël.

J’en fais le serment, dit l’Éternel : toutes les villes seront détruites à jamais. Malheur à toi qui habites les creux des rochers et le sommet des collines, car ton orgueil t’égare. Même si tu élevais ton nid comme l’aigle, je te ferai tomber. Oui, Édom sera dévasté et ceux qui le verront en seront horrifiés. Tu deviendras comme Sodome et Gomorrhe, dit l’Éternel ; plus personne n’y habitera. Un lion chassera ses habitants ; on les entraînera comme un troupeau et l’on ravagera leurs enclos. En ce jour-la, le cœur des guerriers d’Édom sera comme celui d’une femme en souffrance (Jérémie 49.13-24 ; cp Abdias 3.4).

Ésaü, le père fondateur, et ses descendants, étaient particulièrement orgueilleux, peut-être le pire des péchés, car c’est celui qui entraîna la chute de Lucifer. Nabuchodonosor a envahi les villes de la plaine et plus tard la tribu arabe des Nabatéens, s’empara de la capitale Petra mais sans la détruire. On peut encore y voir des tombes, des habitations et des autels taillés dans le roc. La malédiction prononcée contre Édom s’est littéralement accomplie, car bien que Petra soit habitable elle ne l’a jamais été. Les Édomites immigrèrent en Juda et furent soumis par les Israélites. Hérode le Grand était édomite (Matthieu 2.13, 16).

Hamath ainsi qu’Arpad sont couvertes de honte et démoralisées, car elles ont appris de mauvaises nouvelles. Damas est paralysée par la peur, saisie d’angoisse et dans la douleur. Pourquoi n’a-t-on pas fui ? Aussi, ses jeunes gens et ses soldats périront dans la ville, dit l’Éternel des armées, et j’incendierai les murs de Damas et les palais du roi (Jérémie 49.23-27).

févr. 08 2023

Émission du jour | Jean 4.1-30

Jésus et la femme samaritaine

Nos partenaires