Les études

01 juillet 2022

#31 Jérémie entraîné en Égypte (Jérémie 42.20-44.30)

La requête du ramassis israélite en route pour l’Égypte semblait très pieuse mais c’était un faux-semblant. Alors Jérémie leur lance un avertissement très solennel. S’ils fuient en Égypte, ils mourront.

Vous avez menti quand vous m’avez demandé de consulter l’Éternel et avez juré de lui obéir. Comme vous revenez sur votre parole, sachez que vous mourrez tous là où vous irez (Jérémie 42.20-22).

Les Juifs hypocrites voulaient bien faire la volonté de Dieu à condition qu’elle soit conforme à leurs désirs.

Jérémie réprimande leur hypocrisie, car ils reviennent sur l’engagement qu’ils ont pris d’obéir à l’Éternel.

Dès que Jérémie eut rapporté les paroles de l’Éternel, les hommes orgueilleux lui dirent : tu mens ! L’Éternel n’a pas dit de ne pas aller en Égypte. C’est ton secrétaire Baruch qui fait pression sur toi, car il veut nous livrer aux Chaldéens pour que nous mourrions ou nous déportent à Babylone. Ainsi, les chefs n’obéirent pas à l’Éternel. Ils prirent tout le peuple qui était revenu des pays alentour, tous ceux qui avaient été laissés en Juda, ainsi que Jérémie et Baruch, et allèrent en Égypte (Jérémie 43.1-7).

Les chefs rabaissent Jérémie et Baruch au rang d’agents de propagande babylonien, et voilà les descendants d’Abraham à nouveau en Égypte, sur la case retour en quelque sorte, mais qui est pire que la case départ.

L’Éternel dit à Jérémie : prends quelques grosses pierres et enfouis-les devant les Juifs en face du palais du pharaon, puis tu leur diras : Je vais faire venir Nabuchodonosor et j’installerai son trône sur ces pierres. Il frappera l’Égypte. Il incendiera les temples et il mettra en pièces les obélisques consacrés au soleil (Jérémie 43.8-10, 13 ; cp Ezéchiel 29.19 ; 30.10).

Ce mime prophétique annonce le jugement des Israélites et des idoles égyptiennes dont le dieu soleil Râ, qui va passer un mauvais quart d’heure. Nabuchodonosor attaqua l’Égypte deux fois (572, 568).

Voici le message de l’Éternel que Jérémie reçut pour tous les Juifs installés en Égypte : vous avez vu tout le mal que j’ai amené sur Jérusalem et sur les villes de Juda ; aujourd’hui, elles sont dévastées et désertes parce que leurs habitants offraient un culte à d’autres dieux. Maintenant, vous m’irritez en faisant de même en Égypte où vous habitez, et vous vous attirez la destruction, la malédiction et l’opprobre. Avez-vous oublié les méfaits de vos ancêtres, des rois de Juda et des femmes en Juda et dans Jérusalem ? (Jérémie 44.1-9).

Cela fait plusieurs années que les Israélites sont installés à l’est du delta et dans la vallée du Nil. Jérémie dénonce l’idolâtrie passée et présente de ses contemporains qui persistent ainsi à braver l’Éternel.

Ainsi parle l’Éternel : ils n’ont toujours pas de crainte respectueuse envers moi car ils n’obéissent pas à ma Loi. C’est pourquoi tous ceux qui se sont obstinés à venir s’installer ici périront par l’épée ou par la famine. Je les traiterai comme j’ai traité Jérusalem. Et ceux qui désirent tellement retourner en Juda n’y retourneront pas, sinon quelques rescapés (Jérémie 44.10-14).

Alors que les Israélites déportés à Babylone abandonnèrent les idoles et revinrent en Juda, ceux qui se sont enfuis en Égypte persévèrent dans l’idolâtrie et disparurent.

Alors tous les hommes qui savaient que leurs femmes offraient un culte à la reine du ciel, toutes les femmes, et tout le peuple qui habitait en Égypte, dirent à Jérémie : nous refusons d’écouter les paroles de l’Éternel ; nous ferons ce que nous voulons : nous offrirons un culte à la Reine du ciel comme nos ancêtres, car alors, nous mangions à notre faim et nous étions heureux sans connaître le malheur. Mais depuis que nous avons cessé de lui offrir des parfums et des libations, nous manquons de tout et nous périssons (Jérémie 44.15-19).

Ces Juifs sont encore plus arrogants que leurs ancêtres. Idolâtres invétérés, ils attribuent leur malheur au bon roi Josias qui avait essayé de purifier Juda des idoles. Les Cathos aussi appellent Marie : la reine du ciel.

Alors Jérémie dit au peuple : l’Éternel n’a plus supporté les actes abominables que vous commettiez. Voilà pourquoi votre pays est ruiné, maudit et un désert. En offrant des cultes aux idoles, vous vous êtes rendus coupables envers l’Éternel. Parce que vous ne l’avez pas écouté et n’avez pas obéi à sa Loi, ce malheur vous a atteints. Eh bien, allez-y, offrez de l’encens et des libations à la Reine du ciel ! Écoutez ce que dit l’Éternel vous qui êtes en Égypte : j’ai juré que mon nom ne sera plus invoqué en Égypte et je vais veiller à ce que le malheur vous atteigne et non le bien. Tous les Judéens qui sont en Égypte périront par l’épée ou la famine. Seul un petit nombre d’entre eux retourneront en Juda, et vous saurez si c’est ma parole ou la votre qui s’accomplit. Et pour que vous sachiez que mes paroles s’accompliront pour votre malheur, je vous donne un signe, dit l’Éternel : je vais livrer le pharaon Hophra à ceux qui en veulent à sa vie tout comme j’ai livré Sédécias au roi de Babylone (Jérémie 44.20-30).

mai 22 2024

Émission du jour | Job 39.1 – 41.2

Réponse de l'Éternel (suite)

Nos partenaires