Les études

22 juin 2022

#03 Conseils aux enfants de Dieu (1 Pierre 1.20-2.4)

Il est légitime pour un croyant d’invoquer et d’appeler Père le Dieu tout-puissant et trois fois saint. Oui, mais il commande le profond respect de ses enfants. Bien que les croyants ne seront pas jugés pour leurs fautes, le Juge suprême leur fera quand même subir un examen approfondi de leur vie.

Vous avez été rachetés de la manière futile de vivre que vous ont transmise vos ancêtres, non par des biens périssables, comme l’argent et l’or, mais par le sang précieux d’un agneau pur et sans défaut, par le sang de Christ (1Pierre 1.18-19 ; cp Tite 3.3).

Au regard de l’éternité, l’homme naturel non régénéré mène une existence futile et inutile. Tout comme les pulsions primaires, la religion est un reflet de la corruption du cœur humain. L’homme ayant offensé Dieu, c’est ce dernier qui a fixé le prix de sa rédemption : le précieux sang de Jésus. Ce prix n’a aucune commune mesure avec or ou argent, qui n’est qu’un vulgaire assemblage d’atomes sans valeur intrinsèque.

Dès avant la création du monde, Dieu avait prédestiné Jésus, qui a paru en ces derniers temps pour vous (1Pierre 1.20 ; cp Actes 2.23 ; 4.27, 28 ; 2Timothée 1.9 ; Apocalypse 13.8).

De toute éternité, Dieu avait choisi Jésus. Puis, il y a environ deux mille ans, il est né, a vécu et a offert sa vie en sacrifice pour sauver l’homme et son sang couvre les péchés de tous les rachetés de tous les temps.

Par Jésus-Christ, vous croyez en Dieu qui l’a ressuscité des morts et lui a donné la gloire, ce qui fait que votre foi et votre espérance sont tournées vers Dieu (1Pierre 1.21 ; cp Actes 2.24 ; Jean 14.1-3 ; Romains 1.4 ; 1Pierre 3.22 ; Éphésiens 1.21 ; Hébreux 2.9).

Les apôtres mentionnent souvent la résurrection de Jésus parce qu’elle est la preuve qu’il est le Fils de Dieu et le Messie et que son sacrifice a été agréé par Dieu pour expier les péchés. De toute éternité, Jésus connaît la gloire, mais l’incarnation et son sacrifice lui ont conféré un statut encore supérieur dans le ciel. Le mot « Dieu » est très abstrait, car il désigne tout et n’importe quoi. Mais Jésus l’a humanisé et Dieu est devenu notre Père. Par la foi, le croyant est sauvé de la condamnation et serein face à l’avenir, car il anticipe sa résurrection et la félicité éternelle auprès de son Sauveur (1Corinthiens 15.42-44, 53-54).

En obéissant à la vérité, vous avez purifié votre être afin d’aimer sincèrement vos frères. Aimez-vous donc ardemment les uns les autres de tout votre cœur. Car vous avez été régénérés par une semence immortelle, par la Parole vivante et éternelle de Dieu (1Pierre 1.22-23 ; cp Jean 13.35 ; 2Corinthiens 5.17 ; Jacques 1,.18 ; 1Jean 2.5).

Au premier siècle, les religieux juifs suivaient scrupuleusement les règles qu’ils avaient rajoutées à la Loi, mais ils méprisaient le petit peuple (Jean 7.49). La Parole de Dieu est la puissance de vie qui fait naître à une nouvelle vie la personne qui accepte Jésus et elle lui donne la capacité d’aimer d’une manière désintéressée.

En effet, tout homme est comme l’herbe des prés, toute gloire humaine comme la fleur des champs. L’herbe sèche et sa fleur tombe, mais la Parole du Seigneur qui vous a été annoncée, demeure éternellement (1Pierre 1.24-25 ; cp Job 14.1-2 ; Jacques 4.14).

Comme les fleurs, la gloire de l’homme se fane très vite ; la beauté se flétrit et la santé se perd.  La vie est fragile et fugace car soudainement, elle n’est plus. Tout finit par se ternir et disparaître. Mais celui qui accepte la Parole voit cette semence immortelle pénétrer son cœur et créer une vie impérissable et éternelle.

Rejetez donc toute forme de méchanceté et de fraude, l’hypocrisie, la jalousie et toute médisance. Comme des enfants nouveau-nés, désirez ardemment le lait pur de la Parole, afin que vous croissiez dans le salut, puisque vous avez goûté combien le Seigneur est bon (1Pierre 2.1-3 ; cp 1Pierre 3.10 ; Romains 13.12 ; Éphésiens 4.22 ; Colossiens 3.8 ; Jacques 1.21 ; 4.11 ; Psaume 1.1-2 ; Matthieu 4.4 ; Jean 8.31-32 ; Romains 15.4 ; 2 Timothée 3.16-17 ; Psaume 119.140).

Pierre veut que ses lecteurs se débarrassent de toute crasse morale et il y en a des tonnes : malice, tromperie, malfaisance, traîtrise, mensonge, calomnie, etc. Ils doivent aussi se nourrir de la Parole de Dieu et aligner leurs valeurs et priorités à son enseignement. Ce sont les Écritures qui produisent la maturité spirituelle, permettent au croyant de croître dans la vie chrétienne et d’exprimer la signification du salut dans la vie de tous les jours. Bien sûr, seuls ceux qui ont expérimenté la grâce de Dieu en Jésus peuvent vivre ainsi.

Restez en compagnie du Seigneur, pierre vivante, rejetée par les hommes mais choisie par Dieu et à laquelle il attache une grande valeur (1Pierre 2.4 ; cp Psaume 118.22-23 ; Esaïe 8.14-15 ; Matthieu 21.42-44 ; Jean 6.35 ; Actes 4.11 ; 1Corinthiens 3.11).

juil. 16 2024

Émission du jour | Psaumes 29.1 – 30.13

La voix du Seigneur dans l’orage

Nos partenaires