Les études

01 juillet 2022

#24 Vous serez mon peuple, je serai votre Dieu (Jérémie 30.14-31.17)

En tant que peuple, les Juifs ne disparaîtront jamais. Ceux de la diaspora reviendront dans le pays de leurs ancêtres et avec les non-Juifs croyants, ils entreront ensemble dans le royaume millénaire de Jésus-Christ.

Ô Israël, ta blessure est très grave et il n’y a pas de remède. Tes amants t’ont oublié et je t’ai frappé d’un châtiment cruel à cause de tes nombreuses fautes. Ne te plains pas car tu l’as mérité. Mais tes oppresseurs qui te dépouillent seront dépouillés et je guérirai tes plaies. Je rebâtirai tes maisons, tes villes et tes palais sur leurs décombres. Du milieu d’eux s’élèveront des chants de louange et les sons joyeux de la fête. Je vous multiplierai en grand nombre et vous serez honorés (Jérémie 30.14-19).

Les alliés de Juda l’ont lâché et les Israélites subissent un châtiment sévère à cause de leur rébellion contre Dieu. Cependant, Israël sera guéri et immensément béni pendant le règne du Christ sur terre.

Les descendants de Jacob seront affermis, Leur souverain sera l’un d’eux et pourra s’approcher de moi ; autrement, qui aurait l’audace de s’avancer vers moi ?, demande l’Éternel. Vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu (Jérémie 30.20-22 ; cp Psaumes 2, 110 ; Zacharie 6.12-13 ; Hébreux 5.4).

Les fonctions de roi et de grand-prêtre étaient séparées en Israël, mais le Messie assumera les deux.

Voici que la fureur de l’Éternel se déchaîne et s’abat sur les impies. Sa colère ne cessera pas avant qu’il n’ait exécuté ses desseins. Dans les jours à venir, vous le comprendrez (Jérémie 30.23-24 ; cp Jérémie 23.19-20).

Jérémie rappelle à son peuple qu’avant sa délivrance, il subira la fureur de Dieu que lui infligera Babylone.

Dans l’avenir, dit l’Éternel, je serai le Dieu de toutes les familles d’Israël, et ils seront mon peuple. Ceux qui ont échappé au tranchant de l’épée obtiendront ma faveur et vivront tranquille (Jérémie 31.1-2).

Jérémie voit les Israélites revenir de Babylone et les deux royaumes d’Israël à nouveau réunis.

Dès les temps reculés, l’Éternel est apparu à Jacob-Israël et lui a dit : D’un amour éternel, je t’ai aimé, c’est pourquoi je te conserverai mon affection. Je reconstruirai ton pays, ô Israël. Tu joueras encore du tambourin et tu danseras au son des instruments. Tu planteras encore des vignes sur les coteaux de Samarie et tu en cueilleras les fruits (Jérémie 31.3-5).

Comme l’Éternel a choisi Israël pour son peuple, il l’aime et lui restera toujours fidèle, ce qui fait que ce peuple peut toujours espérer des jours meilleurs.

Car le jour vient où sur la montagne d’Éphraïm, les gardes crieront : “ Allons, montons à Jérusalem vers l’Éternel, lui, notre Dieu ” (Jérémie 31.6).

Éphraïm représente le royaume des dix tribus, qui a toujours été dirigé par des rois idolâtres qui empêchaient le peuple d’aller aux fêtes à Jérusalem, mais pendant le Millénium, le peuple sera libre d’y participer.

L’Éternel dit : poussez des cris de joie en l’honneur d’Israël, la première des nations ; louez l’Éternel car il a délivré son peuple ! Je les ramènerai de la terre du nord et des confins de la terre. Avec eux seront l’aveugle et le boiteux, la femme enceinte et celle qui enfante. Ils reviendront en foule, en pleurs et avec des supplications. Je les conduirai vers les cours d’eau par un chemin bien aplani, car je serai un père pour Israël, et je traiterai Éphraïm comme mon premier-né. Nations, écoutez ce que dit l’Éternel, et faites-le savoir partout. Dites que l’Éternel, qui a dispersé Israël, le rassemblera et veillera sur lui comme un berger sur son troupeau ; il délivrera Israël d’un ennemi plus fort que lui. Les voici qui reviennent avec des cris de joie. Ils affluent vers la colline de Jérusalem et vers les provisions que l’Éternel a préparées pour eux : le blé, le vin, l’huile, et le bétail. Leur vie sera comme un jardin bien arrosé. Alors les jeunes filles, les jeunes gens et les vieillards danseront de joie ; je transformerai leur deuil en allégresse, je les consolerai, je les réjouirai, et mon peuple sera prospère (Jérémie 31.7-14 ; cp Michée 4.6-7).

Les prophéties de Jérémie sont aigres-douces car elles annoncent tour à tour le châtiment et le rétablissement d’Israël. Dieu a dispersé les Israélites dans le monde entier, mais à la fin des temps, il les ramènera tous dans leur pays et les bénira abondamment. Sur le chemin du retour, ils verseront à la fois les larmes amères de la repentance et les larmes douces de la reconnaissance.

On entend à Rama une voix qui gémit et des sanglots amers : Rachel pleure ses fils et refuse d’être consolée car ils ne sont plus. Ne pleure pas Rachel, car ton travail de deuil sera récompensé, dit l’Éternel. Tes enfants ont une espérance, car ils reviendront dans leur pays (Jérémie 31.15-17 ; cp Matthieu 2.17-18).

avril 17 2024

Émission du jour | Esther 5.3 – 6.6

Intercession d'Esther - Hamon poursuit Mardochée de sa haine

Nos partenaires