Les études

05 juillet 2022

#22 Babylone, l’épée de jugement de Dieu (Ézéchiel 21.23-22.31)

Ce mime prophétique décrit la route de l’épée de Nabuchodonosor. Il a quitté Babylone et arrive à une bifurcation. Il doit choisir quelle ville attaquer en premier. Ses devins et les augures choisissent Jérusalem.

Les habitants de Jérusalem ne voient que de faux présages à cause des serments qu’on leur a prêtés. Mais le roi de Babylone leur fera payer leur crime et ils tomberont (Ézéchiel 21.23).

Les témoins du mime ne croient pas Ézéchiel à cause des promesses que Dieu a faites aux ancêtres.

L’Éternel dit : parce que vous avez péché si effrontément dans toutes vos actions, je me suis rappelé de vous. Quant à toi, prince d’Israël infidèle et méchant, l’heure de la fin de tes crimes a sonné. L’Éternel dit : qu’on lui ôte la couronne ! Tout va changer. Ce qui est abaissé sera exalté et ce qui est élevé sera abaissé. Je ferai des ruines et encore des ruines de Jérusalem comme jamais il n’y en a eu, et ce, jusqu’à ce que vienne celui à qui appartient le gouvernement et à qui je le remettrai (Ézéchiel 21.24-27 ; cp Genèse 49.10 ; Matthieu 3.2).

A cause de la conduite ignoble des Israélites, la fureur de l’Éternel a été ravivée. C’est la fin de Sédécias, le très mauvais et dernier roi de Juda. C’est aussi la fin de la royauté en Israël jusqu’à ce que vienne le Messie à qui appartient le pouvoir et qui établira son règne sur toute la terre.

Fils d’homme, voici ce que déclare le Seigneur l’Éternel contre les Ammonites à cause de leurs insultes. Dis-leur : l’épée est dégainée pour massacrer, pour exterminer et lancer des éclairs. Tandis qu’on vous prophétise une fausse sécurité, l’épée tranchera le cou des impies et je mettrai un terme à tes crimes. Je ne remettrai pas mon épée au fourreau mais je vous jugerai dans votre pays. Je déchaînerai ma fureur contre vous et je vous livrerai entre les mains d’hommes violents et destructeurs. Vous serez la proie du feu ; votre sang coulera et vous disparaîtrez. Moi, l’Éternel, j’ai parlé (Ézéchiel 21.32)

Les Ammonites s’étaient réjouis de la destruction de Jérusalem, mais cinq ans plus tard, l’épée leur rend visite car ils se sont révoltés contre Nabuchodonosor. Ici, les Ammonites représentent les nations païennes. Contrairement à Israël qui refleurira, les autres peuples disparaîtront dans les oubliettes de l’histoire.

L’Éternel me dit : fils d’homme, porte un jugement sur la ville de sang et dénonce toutes ses abominations. Parce qu’elle répand le sang et se souille par les idoles, elle fera venir le jugement (Ézéchiel 22.1-3).

Jérusalem hâte son châtiment à cause de son idolâtrie et des meurtres. Ces crimes sont surtout reprochés aux chefs qui abusent de leur pouvoir. Puis Ézéchiel signale le manque de respect pour les parents, l’oppression des faibles, les profanations du sanctuaire et les violations du sabbat. Ensuite, le prophète dresse une liste des péchés sexuels : la débauche, l’adultère, l’inceste et le viol.

Chez toi, on se laisse corrompre par des présents pour répandre le sang. Tu prêtes à un taux usuraire et tu exiges de l’intérêt. Tu extorques le bien de ton prochain par la violence (Ézéchiel 22.12).

La troisième liste concerne la cupidité : l’extorsion et la corruption pour s’enrichir.

Fils d’homme, pour moi les Israélites sont devenus comme des scories. Je vais les rassembler au milieu de Jérusalem. Comme on entasse du métal dans un creuset sous lequel on attise le feu pour le faire fondre, ainsi je les entasserai dans ma fureur. Je soufflerai contre vous le feu de mon indignation et je vous ferai fondre au milieu de Jérusalem (Ézéchiel 22.18-22).

Au moment de l’invasion babylonienne, le peuple s’est entassé dans Jérusalem pour y périr.

Fils d’homme, dis à Jérusalem : tu n’as pas été nettoyée. Tes prophètes se sont conjurés et comme un lion ils dévorent, ils s’emparent des richesses et multiplient les veuves au milieu de toi. Tes prêtres violent ma Loi, ils profanent ce qui est saint. Ils ignorent mes jours de sabbat et m’ont déshonoré. Tes chefs sont comme des loups qui déchirent leur proie et répandent le sang pour tirer profit de leurs victimes. Les prophètes débitent des fausses divinations. Le peuple commet des actes de violence et des rapines. On exploite les pauvres et les indigents et on opprime l’étranger (Ézéchiel 22.23-29).

Ézéchiel dénonce les crimes des différentes classes de la société pour justifier le châtiment à venir.

J’ai cherché quelqu’un qui bâtisse un rempart et se tienne sur la brèche en faveur du pays afin que je ne le détruise pas mais je n’ai trouvé personne. C’est pourquoi je les consumerai dans le feu de ma colère. Je leur ferai payer leur conduite, dit le Seigneur, l’Éternel (Ézéchiel 22.30-31).

févr. 07 2023

Émission du jour | Jean 3.14-36

Dieu a tant aimé le monde

Nos partenaires