Les études

05 juillet 2022

#20 Censures et promesses (Ézéchiel 20.5-39)

Nous sommes en Août 591 avant J-C. Ces chefs viennent probablement demander à Ézéchiel quand l’exil prendra fin, mais le prophète va se lancer dans un foudroyant réquisitoire contre Israël.

Dis-leur : quand j’ai choisi Israël, j’ai prêté serment envers les descendants de Jacob. Je leur ai dit : je suis l’Éternel votre Dieu et je leur ai promis de les faire sortir d’Égypte pour les amener dans le joyau du monde, un pays ruisselant de lait et de miel. Je leur ai dit : ne vous souillez pas avec les idoles. Mais aucun d’eux n’a abandonné les idoles de l’Égypte. J’ai alors voulu assouvir ma colère contre eux, mais j’ai tenu compte de ma renommée pour que je ne sois pas méprisé par les nations. Je leur ai donné mes commandements afin que ceux qui les mettent en pratique aient la vie et je leur ai donné le sabbat comme signe de consécration. Mais ils se sont révoltés contre moi dans le désert, ils n’ont pas observé mes lois et ils ont profané le sabbat. J’ai alors voulu les exterminer mais je ne l’ai pas fait pour ne pas entacher ma renommée et j’ai eu pitié d’eux. Cependant, j’ai fait le serment qu’ils n’entreraient pas dans le pays que je leur avais destiné et j’ai dit à leurs enfants : ne faites pas comme vos pères et ne vous souillez pas avec leurs idoles. Mais les fils aussi se sont révoltés contre moi (Ézéchiel 20.5-21).

Le sabbat devait rappeler aux Israélites qu’ils adoraient le Dieu unique, créateur, et l’obéissance à la Loi mettait ce peuple à part pour l’Éternel. Mais jusqu’au retour d’exil, ils ont été idolâtres et rebelles.

Comme ils ne pratiquaient pas mes commandements, violaient mes sabbats et adoraient les idoles de leurs pères, je jurai de les disperser parmi les nations. Je les ai abandonnés à leurs conduite et pratiques funestes qui ne pouvaient les faire vivre. Je les ai laissés se souiller quand ils sacrifiaient leurs premiers-nés. Je les ai laissés ravager leurs familles afin qu’ils reconnaissent que je suis l’Éternel (Ézéchiel 20.23-26).

Par un acte de jugement, l’Éternel a livré les Israélites infidèles à l’idolâtrie. Comme ils ont rejeté la Loi qui devait les conduire à la vie, ils se sont condamnés à mort. Les premiers-nés mâles devaient être consacrés à Dieu par une somme d’argent versée au temple (Exode 13.12) mais les Israélites ont imité les peuples païens qui sacrifiaient leurs enfants. Dieu espérait que son peuple prendrait conscience de l’atrocité de ses crimes.

Fils d’homme, dis au peuple : vos pères m’ont outragé en se rebellant contre moi. Je leur ai donné le pays que je leur avais promis mais ils m’ont irrité en offrant un culte aux idoles sous tous les grands arbres et sur toutes les collines. Je leur ai demandé : pourquoi ces haut-lieux, et ce nom a subsisté (Ézéchiel 20.27-29).

Le mot haut lieu, bama en hébreu, signifie : « il est allé faire quoi ». Ézéchiel y attache un sens accusateur qui doit parler à la conscience de l’Israélite idolâtre. C’est comme si Dieu disait : que vas-tu faire là-haut ?

Dis au peuple d’Israël : Ne vous prostituez pas devant les idoles infâmes de vos ancêtres ! En leur offrant un culte et vos enfants en sacrifice, vous vous souillez. Aussi vrai que je suis vivant je ne me laisserai pas consulter par vous. Quand vous dites : “nous voulons être comme les autres nations qui rendent un culte à des dieux en bois et en pierre,” cela n’arrivera pas (Ézéchiel 20.30-32).

Les exilés sont comme le reste du peuple en Juda, et tous sont comme leurs ancêtres qui murmuraient contre Dieu et voulaient retourner en Égypte. Ils sont odieux et outrageux à l’égard de Dieu.

Aussi vrai que je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel, je déchaînerai ma colère et régnerai sur vous par la force. Je déchaînerai ma colère et je déploierai ma puissance pour vous faire sortir du milieu des peuples où vous avez été dispersés et je vous rassemblerai. Je vous amènerai au désert et là, à l’écart, je vous jugerai face à face comme j’ai jugé vos pères en Égypte (Ézéchiel 20.33-36).

Dieu est furieux contre son peuple mais plus tard il manifestera sa colère contre ceux qui le retiennent captif. Suite à l’exil, Dieu fera revenir les Israélites dans leur pays qui sera en ruine. Ils seront comme des nomades et ce sera pour eux un temps d’épreuve. Mais Dieu accomplira ses objectifs et régnera sur son peuple.

Je vous ferai passer sous ma houlette et je vous ramènerai sous l’alliance. J’éliminerai les rebelles. Ils sortiront des pays étrangers mais ils n’entreront pas dans le pays d’Israël, et vous reconnaîtrez que je suis l’Éternel (Ézéchiel 20.37-38).

Après l’exil, des caravanes de Juifs ont quitté la Chaldée, mais seuls les fidèles à l’Éternel sont entrés dans le pays d’Israël. Les autres sont morts en cours de route et ceux qui sont restés en Chaldée ont disparu.

Et maintenant, gens d’Israël, voici ce que vous dit l’Éternel : allez donc adorer vos idoles, mais après vous m’écouterez et ne profanerez plus ma sainteté avec vos idoles infâmes (Ézéchiel 20.39).

févr. 07 2023

Émission du jour | Jean 3.14-36

Dieu a tant aimé le monde

Nos partenaires