Les études

21 juillet 2022

#16 Les idoles et les faux prophètes retranchés (Zacharie 12.11-13.8)

Moi, l’Éternel, et le Messie sont confondus. Dieu n’a pu être percé qu’en la personne de son Fils Jésus. Ésaïe 53.5-8 ; cp Psaume 22 ; Apocalypse 1.7 avait déjà prophétisé la mort du Messie, mais sans dire que ce serait le peuple d’Israël qui accomplirait ce meurtre. En tout cas, le Saint Esprit ôtera le voile spirituel qui aveugle les Juifs (2Corinthiens 3.15), et horrifiés, ils réaliseront que leurs ancêtres ont assassiné le Messie. Ils éprouvent alors un fort sentiment de repentance. Leurs lamentations seront autant individuelles que collectives. Tout en faisant leur mea-culpa, ils se tourneront en masse vers celui qu’ils ont crucifié et croiront en lui.

En ce jour-là, il y aura un très grand deuil dans tout Jérusalem, comme le deuil d’Hadadrimmôn dans la vallée de Meguiddo (Zacharie 12.11 ; cp 2Chroniques 35.25).

Haddadrimmôn est un rite païen exubérant de lamentation. L’immense deuil que porteront les Israélites repentants sera dramatique et semblable à celui qui fut mené pour le bon roi Josias, tué au combat dans la vallée de Meguiddo. D’ailleurs, longtemps après le retour d’exil, les lamentations qui furent composées pour ses obsèques, étaient encore chantées pour l’anniversaire de sa mort.

Le pays tout entier célébrera ce deuil, chaque famille à part, la famille de David à part et les femmes à part, la famille de Nathan à part et les femmes à part. La famille de Lévi à part et les femmes à part, la famille de Shimeï à part et les femmes à part, et toutes les autres familles, chacune à part et les femmes à part (Zacharie 12.12-14).

Ce deuil à la fois national, familial et individuel, sera observé par chaque individu car tous sont coupables, surtout que d’avoir fait crucifier le Fils de Dieu est un crime de lèse-majesté très grave. Pour bien individualiser ce deuil, Zacharie choisit une famille royale et une sacerdotale spécifiques. Puis il étend l’universalité des lamentations à toutes les familles. Nathan est l’un des fils de David et l’ancêtre de Joseph, le père adoptif de Jésus. Siméï est un petit-fils de Lévi. Les femmes sont mentionnées à part, parce qu’elles jouaient un rôle important en se lamentant à grands cris dans les cérémonies de deuil (Marc 5.38).

En ce jour-là, jaillira une source pour purifier de leurs péchés et de leurs impuretés, la famille de David et les habitants de Jérusalem (Zacharie 13.1 ; cp Jérémie 31:31-34 ; Ezéchiel 36:25-32 ; Psaume 130.7 ; Romains 11:26-29. ; 1Jean 1.7 ; 1Pierre 1.2).

Dans les Écritures, l’eau est souvent une image de la purification des péchés, et dans le Judaïsme, l’eau avait un rôle purificateur important. Une fois que Israélites auront fait confiance à Jésus leur Messie, ils trouveront constamment en lui le pardon des péchés quels qu’ils soient.

Et il arrivera en ce jour-là, déclare l’Éternel, le Seigneur des armées célestes, que j’extirperai du pays jusqu’au nom des idoles. J’ôterai aussi les faux prophètes et l’esprit impur (Zacharie 13.2 ; cp 1Rois 22.21-23 ; Osée 2.19 ; Michée 5.12 ; Sophonie 1.4).

Même si après l’exil, Israël semble guéri de l’idolâtrie, le danger de retomber dans ce travers existe encore (Esaïe 9.2, 11-14 ; Néhémie 13.6, 23 ; 1Maccabées 1.11 ; 2Maccabées 4.13). Voilà pourquoi l’Éternel effacera jusqu’au souvenir même des faux dieux. Avant l’exil, le peuple se laissait séduire par les mensonges des faux prophètes, mais ils disparaîtront avec l’esprit de mensonge, c’est à dire les démons qui inspirent les fausses prophéties.

Si quelqu’un prophétise faussement au nom de l’Éternel, son père et sa mère lui diront : “ tu seras mis à mort car tu dis des mensonges au nom de l’Éternel. ” Et son père et sa mère transperceront leur fils pendant qu’il prophétisera. Et s’il arrive que des faux prophètes prophétisent clandestinement, ils ne porteront pas de manteau de poil pour tromper ” (Zacharie 13.3-4 ; cp Deutéronome 13.6-11 ; 18.20 ; 2Rois 1.8 ; Matthieu 3.4).

Le manteau en peau de chameau était l’habit traditionnel des prophètes de l’Éternel. Une fois le peuple purifié, le rejet des fausses prophéties sera plus fort que les sentiments naturels, au point que des parents seront prêts à mettre à mort leur propre fils pour cause d’apostasie. Au vu de ces mesures sévères, les faux prophètes propageront toujours leurs mensonges, mais en cachette sans se faire trop remarquer.

Chacun d’eux dira : “ je ne suis pas prophète, moi, je cultive la terre, et l’on a loué mes services depuis ma jeunesse. Et quand on lui demandera : “ d’où viennent donc ces blessures à tes mains ? ” Il répondra : “ Ce sont des coups que j’ai reçus dans la maison de mes amis ” (Zacharie 13.5-6 ; cp 1Rois 18.28).

Découvert et mis en accusation, le faux prophète nie tout en bloc et raconte un bobard, et s’il porte des blessures suspectes, il mentira une seconde fois, parce qu’il ne veut pas avouer que ce sont des incisions qu’il s’est faites pour susciter une extase pendant des rituels idolâtres.

Épée, réveille-toi contre mon berger et chef de mon peuple, contre l’homme qui est mon vis-à-vis, dit le Seigneur des armées célestes. Frappe le berger, et que les brebis soient dispersées ! Je ramènerai ma main sur les petits. Alors dans le pays entier, l’Éternel le déclare, les deux tiers du peuple sera retranché et il n’en restera qu’un tiers. (Zacharie 13.7-8 ; cp Esaïe 53.5-6, 10 ; Jérémie 47.6 ; Actes 2.23 ; Matthieu 26.31 ; 56 ; Jean 10.30).

mai 28 2024

Émission du jour | Galates 1.11-24

Témoignage de Paul - Son apostolat

Nos partenaires