Les études

05 juillet 2022

#12 Un message symbolique (Ézéchiel 11.22-12.20)

C’est le dernier avertissement adressé aux Israélites idolâtres de Juda.

Les chérubins déployèrent leurs ailes et les roues se mirent en mouvement. La gloire de Dieu qui était au-dessus d’eux s’éleva du milieu de la ville et s’arrêta sur le mont à l’est de Jérusalem (Ézéchiel 11.22-23).

L’Éternel quitte Jérusalem et s’arrête sur le mont des Oliviers comme pour attendre l’accomplissement de ses jugements. Ensuite, il ira en Orient au milieu des captifs.

En vision, l’Esprit me ramena en Chaldée auprès des exilés puis disparut. Alors je racontai aux captifs tout ce que l’Éternel m’avait fait voir (Ézéchiel 11.24-25).

Le souffle divin qui en vision avait transporté Ézéchiel à Jérusalem, le ramène dans sa maison en Babylonie.

L’Éternel me dit : fils d’homme, tu habites au milieu de rebelles : ils ont des yeux mais ils ne voient pas ; ils ont des oreilles mais ils n’entendent pas car ce sont des rebelles (Ézéchiel 12.1-2 ; Esaïe 6.9-10 ; Jérémie 5.21).

Les prophètes Ésaïe et Jérémie ont également déclaré que les exilés n’avaient pas de meilleures dispositions envers l’Éternel que les Israélites de Juda. Ne pas croire en Dieu et ne pas lui obéir est un acte de rébellion.

Fils d’homme, fais tes bagages comme si tu allais en exil et que tout le monde te voie partir. Peut-être comprendront-ils que ce sont des rebelles. Dépose ton baluchon d’exilé dehors en plein jour, et le soir tu sortiras sous leurs yeux, comme si tu partais en exil (Ézéchiel 12.3-4).

Ézéchiel devra porter son baluchon dans les rues, mimant ainsi le départ en exil de la population de Juda.

Sous leurs yeux, tu creuseras un trou dans le mur, et tu sortiras par là avec ton baluchon. Tu le chargeras sur ton épaule et tu l’emporteras dans la nuit ; voile ta face pour que tu ne voies rien, car tu es un signe pour la communauté d’Israël. Sous leurs yeux, je sortis donc en plein jour avec mes affaires d’exilé. Le soir, je creusai un trou dans le mur, puis dans l’obscurité je les fis passer par le trou et je les chargeai sur l’épaule sous leurs yeux (Ézéchiel 12.5-7 ; cp 2Rois 25.4-7 ; Jérémie 39.4-7).

D’abord Ézéchiel sort par la porte avec son baluchon. Puis il rentre dans sa maison et le soir venu il fait ce que Dieu lui a demandé. Ce mime met en scène la fuite nocturne du roi Sédécias par une brèche dans la muraille de Jérusalem, et la cécité du roi car, après sa capture, Nabuchodonosor lui crèvera les yeux.

Au matin, l’Éternel me dit : fils d’homme, les Israélites rebelles t’ont demandé : que fais-tu ? Dis-leur : voici ce que déclare le Seigneur, l’Éternel : cette prophétie concerne le prince qui est à Jérusalem et le peuple qui est dans cette ville : ils seront déportés car je suis pour vous un signe. Le prince quittera la ville, baluchon sur l’épaule, en pleine nuit, par un trou dans la muraille qu’on aura percé. Il aura le visage voilé pour qu’il ne voie pas le pays. J’étendrai mon filet sur lui et il sera pris au piège, je le ferai partir dans le pays des Chaldéens qu’il ne verra pas de ses yeux, et c’est là qu’il mourra. Je disperserai son entourage, son personnel et tous ses bataillons, et je les poursuivrai avec l’épée (Ézéchiel 12.8-14).

Comme le roi légitime est Yehoyakîn prisonnier à Babylone, Sédécias est appelé « prince ». Il s’est enfui la face voilée de honte, sans savoir qu’il deviendrait aveugle et ne verrait plus Juda, ni la Babylonie.

Ils sauront que je suis l’Éternel quand je les aurai dispersés au milieu des nations. Mais un petit nombre échappera à la mort, afin de raconter aux nations toutes les abominations dont ils se sont rendus coupables. Et l’on reconnaîtra que je suis l’Éternel (Ézéchiel 12.15-16).

Les survivants glorifieront Dieu en proclamant qu’il est juste dans ses jugements, car c’est à cause de leurs péchés que l’Éternel a détruit Jérusalem.

L’Éternel me dit : fils d’homme, tu mangeras ton pain et boiras ton eau dans l’angoisse. Tu diras au peuple : voici ce que déclare l’Éternel contre les habitants de Jérusalem et Israël : Ils mangeront leur pain et boiront leur eau dans l’angoisse et la désolation, parce que le pays va être dévasté à cause des violences de ceux qui l’habitent. Toutes les villes seront détruites et vous reconnaîtrez que je suis l’Éternel (Ézéchiel 12.17-20).

janv. 27 2023

Émission du jour | Nombres 31.1 – 35.8

Victoire sur Madian - Partage du Pays

Nos partenaires