Les études

05 juillet 2022

#11 La gloire de l’Éternel quitte le temple (Ézéchiel 11.1-21)

Avant de quitter définitivement le Temple, le chariot de l’Éternel marque un temps d’arrêt car ce départ est solennel. La mention « Dieu d’Israël » exprime tout ce que Dieu a fait pour son peuple pendant des siècles et s’il se sépare du vieil Israël dégénéré, c’est pour en créer un nouveau.

Alors l’Esprit me transporta à la porte du Temple qui fait face au soleil levant. À l’entrée, je vis vingt-cinq hommes et au milieu d’eux, deux chefs du peuple : Yaazania et Pelatia (Ézéchiel 11.1 ; cp 1Chroniques 27).

Ce conseil se compose de douze chefs militaires, douze chefs politiques et le président. Ils délibèrent sur les mesures à prendre dans les circonstances menaçantes que traverse le royaume. Les deux qui sont nommés sont connus d’Ézéchiel pour être les chefs de file du parti opposé aux prophètes de l’Éternel.

L’Esprit me dit : fils d’homme, ces hommes trament le mal et donnent de mauvais conseils. Ils disent : “ Le malheur n’est pas si proche ! Bâtissons des maisons ! Cette ville est comme une marmite et nous sommes la viande ” (Ézéchiel 11.2-3).

Les chefs se considèrent comme les éléments de choix dans la marmite qui est Jérusalem fortifiée. Non seulement ils se moquent des malheurs prophétisés par Ézéchiel et Jérémie, mais dans leur arrogance ils prétendent que c’est le bon moment de se lancer dans des projets de construction.

Ainsi parle l’Éternel : prophétise contre eux, fils d’homme. Je sais ce que vous dites et ce que vous pensez. Parce que vous avez rempli les rues de cadavres, la ville est bien une marmite, mais sa viande sont les corps de vos victimes ! Mais vous, je vous en ferai sortir (Ézéchiel 11.4-7).

Non seulement les chefs sont des idolâtres mais aussi des meurtriers. Ils ne resteront pas dans la marmite.

Vous tomberez victimes de l’épée que vous craignez. Je vous livrerai entre les mains des étrangers. La ville ne sera pas une marmite pour vous et vous n’en serez pas la viande. Je vous jugerai à la frontière d’Israël et vous reconnaîtrez que je suis l’Éternel, moi, dont vous n’avez pas suivi les lois ni fait régner la justice et vous avez adopté les coutumes des nations d’alentour (Ézéchiel 11.9-12; cp Jérémie 39.5, 6 ; 2Rois 25.19-21).

D’après deux autres textes, les chefs qui se disent en sécurité dans Jérusalem, tenteront de fuir mais seront capturés par les Babyloniens, puis exécutés.

Pendant que je prophétisais, Pelatia mourut. Alors, je tombai sur ma face et je m’écriai : Ah ! Seigneur Éternel, vas-tu exterminer ce qui reste d’Israël ? (Ézéchiel 11.13 ; cp Exode 32.31).

Les chefs, qui ont échappé à la première déportation, sont devenus arrogants et violents ; ils profitent de leur position de force pour éliminer les fidèles à Dieu et s’emparer de leurs biens. Il est touchant de voir Ézéchiel, à la mort d’un de ses ennemis, intercéder en leur faveur.

L’Éternel me dit : fils d’homme, c’est à tes compatriotes exilés, que les habitants de Jérusalem déclarent : “ restez loin de l’Éternel, car c’est à nous que le pays appartient.” Mais l’Éternel déclare : oui, je les ai éloignés au milieu des nations, mais là même, je serai pour eux un sanctuaire pendant un temps ” (Ézéchiel 11.14-16).

Les chefs du peuple ont l’intention de s’emparer de l’héritage des exilés mais ce sont les descendants de ces derniers qui reviendront en Israël. Dieu va résider avec les captifs car l’avenir de la nation repose sur eux.

Ce départ de Dieu pour une terre étrangère annonce l’étendue du règne de Dieu à la terre entière.

Dis-leur : “ Le Seigneur, l’Éternel, déclare : je vous rassemblerai du milieu des nations et je vous donnerai le pays d’Israël. ” Alors ils viendront et en ôteront toutes les abominations et les idoles. Je leur donnerai un cœur qui me sera entièrement dévoué et un esprit nouveau. J’ôterai leur cœur de pierre, et je leur donnerai un cœur de chair, afin qu’ils obéissent à mes commandements et les appliquent. Ils seront mon peuple et je serai leur Dieu (Ézéchiel 11.17-20 ; cp Jérémie 32.38-40).

Un cœur de pierre est froid et dur à l’égard de Dieu et ne cherche que ses intérêts, mais un cœur de chair est tendre envers lui, sensible à son amour et reconnaissant. Dieu renouvellera son alliance avec ceux qui reviendront de captivité. Ce nouvel Israël ne pratiquera plus l’idolâtrie mais adorera l’Éternel seul.

Mais quant à eux qui s’attachent aux idoles et commettent des abominations, je ferai retomber leur conduite sur eux, déclare le Seigneur, l’Éternel (Ézéchiel 11.21).

févr. 07 2023

Émission du jour | Jean 3.14-36

Dieu a tant aimé le monde

Nos partenaires