Les études

21 juillet 2022

#12 Le règne du Messie (Zacharie 9.9-10.1)

Les Grecs sont passés trois fois devant Jérusalem, mais au lieu de l’attaquer, Alexandre le Grand accorda la pleine liberté et la protection aux Juifs de son empire. Plus tard, Jérusalem fut brièvement occupée par les Syriens mais préservée. Sous la dynastie des Hérode, Jérusalem est l’une des villes les plus célèbres de l’Orient, mais elle sera détruite par Rome en l’an 70 suite au rejet de Jésus par Israël.

Tressaille d’allégresse, fille de Sion ! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! Car ton roi vient vers toi, il est juste et protégé, humble et monté sur le petit d’une ânesse (Zacharie 9.9 ; cp Esaïe 9.5 ; 11.4-5 ; 42.2 ; 53.7 ; Jérémie 23.5-6 ; Michée 5.3 ; Sophonie 3.14 ; Matthieu 11.29).

Ce passage prophétise l’entrée de Jésus-roi dans Jérusalem. Personnifiée, la ville accueille dans une grande joie son monarque bien-aimé. Il est non seulement juste dans ses actions, mais il fait aussi régner la justice car il est puissant, sous la protection de Dieu, et donc capable de repousser les ennemis de son peuple. Sa monture symbolise le caractère pacifique du Messie dont le règne se confond avec celui de Dieu. Il vient faire la conquête du monde, non avec l’épée, mais en apportant la paix, car il est doux et humble de cœur, débonnaire, affable, et il se tient éloigné de toute mondanité.

J’ôterai d’Éphraïm les chariots de guerre, de Jérusalem les chevaux de guerre ; l’arc de guerre sera brisé. Ce roi établira la paix parmi les peuples ; sa domination s’étendra d’une mer à l’autre, et depuis le grand fleuve jusqu’aux confins du monde (Zacharie 9.10 ; cp Psaume 22. 28-29 ; 72.8-11 ; Esaïe 2.4 ; Michée 4.3 ; 5. 10-11).

Le règne du Messie sera caractérisé par la paix, de la Méditerranée à l’Atlantique et de l’Euphrate au continent asiatique, c’est à dire dans le monde entier. Il n’y aura plus d’armes en Israël, ni en Juda ni dans les Dix tribus, car elles seront détruites ou transformées en outils. Le Seigneur enseignera aux peuples de la terre à vivre en paix et à régler leurs différences par des moyens pacifiques.

En ce qui te concerne, à cause de l’alliance conclue avec toi par le sang, je ferai sortir tes captifs de la fosse sans eau (Zacharie 9.11 ; cp Exode 24.5-8).

L’Éternel s’adresse à Jérusalem personnifiée, et lui dit que le peuple est désormais libre de quitter la Perse, la fosse sans eau, parce que Dieu est fidèle à l’alliance scellée par le sang des sacrifices et conclue avec les ancêtres. Cette alliance est la version terrestre et temporaire de l’alliance éternelle qui a été scellée par le sang du Christ (Matthieu 26.28 ; Hébreux 13.20).

Revenez à la place forte, captifs qui êtes pleins d’espérance, aujourd’hui encore je le déclare : Je vous dédommagerai au double (Zacharie 9.12 ; cp Esaïe 61.7).

Les exilés juifs sont les porteurs des glorieuses promesses de Dieu, et en particulier la venue du Messie. L’Éternel les exhorte donc à retourner à Jérusalem, car elle est désormais sous sa protection.

L’arc que je tends est Juda et la flèche est Éphraïm. Je ferai des fils de Sion une épée de guerrier, et je les exciterai contre les fils de Javan. L’Éternel paraîtra au-dessus d’eux, et ses flèches jailliront comme l’éclair. Le Seigneur, l’Éternel, sonnera du cor et s’avancera comme l’ouragan venant du sud (Zacharie 9.13-14 ; cp Daniel 11.32 ; Psaume 18.15 ; Habaquq 3.11).

L’Éternel livre bataille. Il fait gronder les tonnerres et s’élance avec la puissance d’un ouragan. Zacharie annonce la victoire de la famille de prêtres Maccabée (169-167) sur la dynastie grecque des Séleucides, qui occupent alors la Syrie. Antiochus IV Épiphane fut le pire des rois Séleucides.

Le Seigneur des armées célestes protégera les siens. Ils dévoreront leurs ennemis, ils écraseront les pierres de fronde. Ils boiront et feront du bruit comme s’ils étaient ivres, ils seront pleins de sang comme la coupe d’aspersion, comme les angles de l’autel (Zacharie 9.15 ; cp Exode 29.12 ; Nombres 23.24 ; Lévitique 1.11 ; 8.15).

Les Maccabées seront miraculeusement protégés contre les projectiles des Grecs, qu’ils dévoreront par l’épée. Ils tueront tellement d’ennemis qu’ils seront comme ivres de sang. Cette abondance de sang sera comme quand le prêtre inonde de sang les quatre coins de l’autel des sacrifices avec la coupe d’aspersion.

En ce jour-là, l’Éternel leur Dieu les délivrera, car ils sont le troupeau de son peuple, et les pierres d’un diadème qui brillent dans leur pays (Zacharie 9.16).

Ce verset fait peut-être allusion à la victoire finale des Juifs sur les Grecs, mais comme l’expression « en ce jour-là » fait généralement référence au Jour de l’Éternel, Zacharie parle du règne du Messie, car dans le royaume, les Israélites resplendiront alors comme des pierres précieuses sur un diadème.

Oh quelle prospérité et quelle beauté ! Les récoltes feront s’épanouir les jeunes gens et le vin doux les jeunes filles (Zacharie 9.17).

Cette abondance, dans un environnement paradisiaque, correspond à la situation qui prévaudra pendant le règne du Messie sur terre parce que le monde entier jouira alors de la bénédiction de Dieu.

Demandez donc à l’Éternel la pluie du printemps ! Il produira les orages, et vous accordera une pluie abondante, qui fera pousser l’herbe de tous vos champs (Zacharie 10.1 ; cp Deutéronome 11.14 ; Jérémie 5.24).

avril 18 2024

Émission du jour | Esther 6.7 – 7.10

Mardochée honoré - Haman humilié

Nos partenaires