Les études

21 juillet 2022

#10 L’importance de la vérité (Zacharie 8.9-22)

Les colons revenus de Babylonie sont un petit prélude du retour dans leur pays au début du Millénium, des Juifs dispersés dans le monde entier. Ce nouveau peuple de Dieu sera constitué à la fois de Juifs et de non-Juifs croyants qui auront échappé aux purges de l’Antichrist et aux jugements de Dieu.

Le Seigneur des armées célestes déclare : prenez courage, car vous entendez en ce moment les mêmes propos que ceux des prophètes qui ont parlé quand on a posé les fondations du Temple de l’Éternel pour le rebâtir. Auparavant, les hommes ne tiraient rien de leur travail et les bêtes ne rapportaient rien, il n’y avait aucune sécurité devant l’ennemi pour ceux qui allaient et venaient, et je dressais les hommes les uns contre les autres (Zacharie 8.9-10 ; cp Lévitique 26.16 ; Esdras 3.8-11 ; Aggée 1.6-11 ; 2.16-19).

Réconfortés par les bénédictions à venir, les colons doivent poursuivre la construction du temple jusqu’à son achèvement et l’obéissance aux exhortations des prophètes garantira la bénédiction de Dieu. En effet, avant que les colons ne se remettent au travail, les colons étaient sous le jugement de Dieu, dans la misère ; il régnait un climat d’hostilité mutuelle, et les routes étaient dangereuses.

Mais maintenant, je n’agirai plus envers ce qui reste de ce peuple comme je l’ai fait auparavant, dit le Seigneur des armées célestes. La semence réussira, la terre et la vigne donneront leurs produits, le ciel répandra la rosée, et le reste de ce peuple possédera tous ces biens (Zacharie 8.11-12 ; cp Aggée 1.13 ; 2.19).

Dorénavant, les cultures et les animaux de ferme respireront la santé, les récoltes ne seront ni dévorées ni volées, et les colons travailleront main dans la main sur le chantier du temple.

En tant que peuple de Juda et d’Israël, vous avez été une malédiction parmi les nations, mais je vous sauverai, vous serez bénis et une source de bénédiction. Soyez donc sans crainte et prenez courage (Zacharie 8.13 ; Deutéronome 28.37 ; Jérémie 24.9 ; 29.22 ; Genèse 12.3 ; Michée 5.6).

À cause de la destruction des royaumes israélites et leur exil, les païens ont blasphémé l’Éternel en croyant et disant qu’il était un Dieu faible, incapable de défendre son peuple contre ses ennemis.

Le Seigneur des armées célestes dit : Lorsque vos pères m’ont mis en colère, j’ai décidé de leur faire du mal, et je ne suis pas revenu sur ma décision. Mais maintenant, je reviens sur ma décision et je vais faire du bien à Jérusalem et au peuple de Juda. Soyez donc sans crainte ! (Zacharie 8.14-15 ; cp Zacharie 7.11-14 ; 8.15 ; 2Chroniques 36.16 ; Jérémie 31.28 ; Aggée 2.5).

Que ce soit un jugement ou une bénédiction, l’Éternel tient ses engagements car ils servent les objectifs qu’il s’est fixés de toute éternité, et rien ni personne ne peut détourner Dieu de ses résolutions.

Voici ce que vous devez faire : Que chacun dise la vérité à son prochain ; dans vos jugements, rendez une justice conforme à la vérité et qui engendre la paix. Ne tramez, pas du mal l’un contre l’autre dans votre cœur, et ayez en horreur de jurer faussement en mon nom, car je déteste ces pratiques dit l’Éternel (Zacharie 8.16-17 ; cp Zacharie 5.2-4 ; 7.10 ; Exode 20.7 ; Amos 5.10 ; Éphésiens 4.25).

Les Israélites ont été déportés à cause de leur idolâtrie et de leur comportement moral et social atroce, les uns envers les autres. Pour survivre en Babylonie, ils se sont lancés dans le commerce et connaissent donc toutes les ficelles du parfait arnaqueur. De loups du soir ils devenaient des requins au matin.

Le Seigneur des armées célestes me dit : pour le peuple de Juda, les jeûnes du quatrième, cinquième, septième et dixième mois seront changés en jours de réjouissance, d’allégresse et de joyeuses fêtes. Mais pratiquez la vérité et la paix (Zacharie 8.18-19 ; cp Zacharie 7.3 ; Amos 8.10).

Dans ce quatrième oracle, l’Éternel répond directement à la question des délégués de Béthel. À cause des promesses de restauration et de gloire du peuple élu, les jours de deuil seront remplacés par des jours de fêtes et des solennités joyeuses, mais à la condition d’un comportement social et moral droit.

Voici ce que dit le Seigneur des armées célestes : Des peuples et les habitants de villes nombreuses vont encore venir. Les habitants d’une ville inviteront ceux d’une autre ville en disant : “ allons implorer l’Éternel, le Seigneur des armées célestes, et rechercher sa présence. ” et on leur répondra : “ oui, je veux y aller ! ” Alors de nombreux peuples et des nations puissantes viendront à Jérusalem rechercher la présence du Seigneur des armées célestes et l’implorer (Zacharie 8.20-22 ; cp Zacharie 2.11 ; 6.15 ; Psaume 126 ; Esaïe 2.2-4 ; 55.5 ; 56.6-7 ; Michée 4.1-5 ; Jean 4.23-24 ; Galates 3.26-29).

févr. 21 2024

Émission du jour | Esdras 9.1-15

Désolation et prière d'Esdras

Nos partenaires