Les études

16 février 2023

09 – Message à l’Église de Thyatire (Apocalypse 2.19-29)

Thyatire était connu pour le travail de la laine, du lin, du cuir et du bronze. On y fabriquait des vêtements, des poteries et la teinture de couleur pourpre. Dans le livre des Actes (16.14-15), Luc parle de Lydie, qui est alors en Grèce pour ses affaires. Originaire de Thyatire, elle vend des étoffes de pourpre, s’est convertie au Seigneur sous le ministère de l’apôtre Paul, et a certainement participé à la fondation de l’église avec Paul quand il était à Éphèse.

La quatrième lettre est adressée à la plus petite des sept villes, mais c’est la plus longue car Jésus lui fait beaucoup de reproches et il est particulièrement furieux.

Je connais tes œuvres, ton amour, ta fidélité, ton service, ta persévérance, et tes activités qui sont de plus en plus nombreuses. Pourtant, j’ai un reproche à te faire : tu laisses Jézabel, qui se dit prophétesse, égarer mes serviteurs en leur enseignant à participer au culte des idoles, en se livrant à la débauche et en mangeant les viandes sacrifiées aux idoles (Apocalypse 2.19-20).

À plusieurs égards, l’état spirituel de l’église est florissant, et comme la ville n’a pas de temple consacré à l’empereur, les croyants ne sont pas persécutés. Cependant, pour leurs affaires, ils se joignent à la guilde de leur corporation ainsi qu’aux banquets périodiques, où l’on consomme de la viande consacrée aux idoles et qui dégénèrent en orgie. Jézabel est un personnage sinistre. Elle fait partie de l’église mais sa corruption l’assimile à la Jézabel, épouse de l’infâme roi Achab. Reine d’Israël nord, Jézabel était ardente à propager les idoles Baal et Astarté et farouchement opposée aux serviteurs de l’Éternel (1Rois 16.31 ; 18.4 ; 19.1,2 ; 21.5 suivants). De toute évidence, les péchés cités étaient répandus parmi les croyants.

Je lui ai laissé du temps pour qu’elle se repente, mais elle ne veut pas renoncer à son immoralité. Je vais la jeter avec ses compagnons de débauche, sur un lit de grande détresse, à moins qu’ils ne se repentent en renonçant à agir selon son enseignement. Je livrerai ses disciples à la mort, alors toutes les églises reconnaîtront que je suis celui qui sonde les pensées et les désirs secrets. Je vous traiterai selon votre conduite (Apocalypse 2.21-23).

Jésus est indigné. Le châtiment qu’il va infliger aux hérétiques n’est pas précisé, mais la façon dont la Jézabel historique est morte donne un aperçu de ce qui les attend (2Rois 9.22-37).

Dans l’Ancien Testament c’est toujours l’Éternel qui sonde les pensées et les désirs secrets (1Chroniques 28.9 ; Psaume 7.10 ; Proverbes 24.12 ; Jérémie 11.20 ; 17.10 ; 20.12), mais ici c’est Jésus, et quand il jugera les coupables, tous les croyants réaliseront que rien n’échappe au Seigneur, qu’il ne  tolère pas indéfiniment le péché dans son Église, qu’il punit les coupables et récompense les fidèles (Matthieu 16.27 ; Romains 2.5-6 ; 2Timothée 4.4 ; Jacques 2.17, 26 ; Apocalypse 20.12-15 ; 22.12).

Quant à vous, les autres membres de l’église de Thyatire, vous qui ne suivez pas cet enseignement et qui n’avez pas voulu connaître les profondeurs de Satan, je ne vous impose pas d’autre fardeau, mais retenez ce que vous avez jusqu’à ce que je vienne (Apocalypse 2.24-25).

Les hérétiques de Thyatire se donnaient tout entier au péché dans le but de mieux connaître les profondeurs du paganisme inspiré par Satan, puis se vantaient de leur connaissance. Ils sont de la même trempe que les Juifs de Smyrne, qui se vantent d’être issus d’Abraham, mais que Jésus assimile à une synagogue de Satan (Apocalypse 2.9). À ses fidèles, Jésus demande de continuer à se garder du mal et probablement à observer les recommandations du concile de Jérusalem : s’abstenir de la viande offerte aux idoles et de la débauche (Actes 15.28-29).

L’histoire rapporte que l’église adhéra au montanisme, une secte qui enseignait que Dieu donnait de nouvelles révélations, puis elle disparut.

Au vainqueur, à celui qui règle sa conduite sur mes commandements, je donnerai autorité sur les nations. Il les gouvernera avec un sceptre de fer, comme celui avec lequel on brise les vases de potier, tout comme j’en ai moi-même reçu le pouvoir de mon Père ; et je lui donnerai l’étoile du matin. Que celui qui a des oreilles écoute ce que l’Esprit dit aux églises (Apocalypse 2.26-29 ; cp Psaume 2.9 ; Jean 5.22, 27 ; Apocalypse 12.5 ; 19.15 ; 22.16).

Ceux qui persévèrent et restent fidèles jusqu’au bout, partageront l’autorité de Jésus. Quand il établira son royaume, il gouvernera par l’intermédiaire de ses fidèles, qui feront régner la justice sur toute la terre en sanctionnant immédiatement tout méfait.

avril 18 2024

Émission du jour | Esther 6.7 – 7.10

Mardochée honoré - Haman humilié

Nos partenaires