Les études

21 juillet 2022

#06 D’autres visions (Zacharie 5.1-6.3)

Selon la Loi, chacun d’eux entrait dans ses fonctions après avoir reçu une onction d’huile (Lévitique 21.10 ; 1Samuel 10.1). Au moment de cette vision, Zorobabel et Josué assument ces fonctions. Dans le livre de l’Apocalypse (chapitre 11), les deux prophètes qui luttent contre l’Antichrist portent aussi le nom de « fils de l’onction ». Le mot Messie signifie celui qui a reçu l’onction. Quand il régnera sur terre, il sera à la fois roi et grand-prêtre.

Je regardai de nouveau et je vis un rouleau de parchemin qui volait. L’ange me demanda : que vois-tu ? Je vois un manuscrit qui vole, il a dix mètres de long et cinq de large. Alors il me dit : ce rouleau de parchemin contient la malédiction divine sur tout le pays. Sur un côté, il est écrit que tout voleur sera chassé d’ici, et sur l’autre, que tous ceux qui prononcent de faux serments seront chassés d’ici. Le Seigneur des armées célestes déclare : je ferai venir cette malédiction sur la maison de chaque voleur, et de ceux qui prêtent par mon nom de faux serments ; elle détruira complètement cette maison, jusqu’aux poutres et aux pierres (Zacharie 5.1-4 ; cp Zacharie 8.17 ; Exode 20.15,16 ; Psaume 50.18-19 ; Malachie 3.5 ; Jacques 2.10-11 ; Ezéchiel 33.14-1).

Dans l’antiquité, on écrivait sur de longues bandes de papyrus, ou de peaux préalablement tannées, puis on les enroulait autour d’un cylindre. Dans cette sixième vision, Zacharie voit un énorme manuscrit grand comme le sanctuaire du temple. Il est déroulé et plane dans les airs, afin qu’on puisse y lire ce qui est écrit, et qui menace les arnaqueurs. Le vol et le faux témoignage représentent les Dix Commandements, mais ce sont aussi les péchés les plus courants chez un peuple de commerçants, ce que les Juifs sont devenus.

Puis l’ange interprète apparut et me dit : lève les yeux et regarde ce qui vient. Qu’est-ce ? lui demandai-je. C’est un conteneur de 35 litres, et c’est ce qu’ils regardent partout dans le pays. Soudain, le talent de plomb qui fermait le conteneur se souleva, et une femme était assise à l’intérieur. Cette femme est la Fourberie, dit l’ange, et il la repoussa à l’intérieur du conteneur qu’il referma avec le couvercle de plomb (Zacharie 5.5-8 ; cp Amos 8.4-6 ; Osée 12.8-9 ; Néhémie 5.3-5,11 ; Michée 6.10-12).

Le conteneur représente les activités commerciales. Le talent est une unité de poids de 49 kg. Des masses de plomb étaient utilisées pour peser les denrées. Selon l’ange, non seulement les colons se préoccupent surtout de s’enrichir, mais ils sont corrompus. En effet, les commerçants véreux utilisaient deux poids deux mesures, par exemple un talent plus lourd de 53 kg quand ils achètent un produit, et un talent plus léger de 47 kg quand ils la revendent, trompant ainsi vendeur et acheteur.

Je regardai et je vis apparaître deux femmes. Le vent gonflait leurs ailes semblables aux ailes des cigognes. Elles soulevèrent le talent entre ciel et terre (Zacharie 5.9).

Ces femmes sont doublement impures, parce que selon la Loi, la cigogne est un oiseau impur (Lévitique 11.19 ; Deutéronome 14.18), et en plus, elles entrent en contact avec la corruption mercantile, puisqu’elles l’emmènent hors de Juda. Mais pour ce faire, elles ont besoin à la fois de puissantes ailes et de l’assistance du vent.

Je demandai à l’ange interprète : où emportent-elles le talent ? En Babylonie où on lui bâtira un sanctuaire, et lorsqu’il sera prêt, on fixera le talent sur son piédestal (Zacharie 5.10-11).

Cette corruption va finir dans la plaine de Shinéar au sud de Babylone, l’endroit même où fut édifié la tour de Babel (Genèse 10.8-11), symbole de la rébellion contre Dieu. La corruption est personnifiée en une idole, et les Juifs qui l’adorent en pratiquant un capitalisme sauvage, finiront en terre d’exil avec elle.

Je regardai de nouveau et je vis quatre chars déboucher d’entre les deux montagnes d’airain (Zacharie 6.1).

La dernière des huit visions reprend le thème des deux premières qui annoncent le jugement universel. Ces chars de guerre sont certainement dans la vallée du Cédron, ou vallée de Josaphat, qui est située entre le mont Sion et le mont des oliviers, car elle est orientée nord-sud qui est la direction que prennent les chars (Zacharie 6.6). L’airain symbolise le jugement du péché ; il a été utilisé pour fabriquer la cuve d’airain (Exode 30.18), l’autel d’airain des holocaustes (Exode 27.2) et le serpent d’airain (Nombres 21.9).

Au premier char étaient attelés des chevaux rouges, au second, des chevaux noirs. Au troisième char étaient attelés des chevaux blancs, et au quatrième, des chevaux mouchetés de rouge (Zacharie 6.2-3).

févr. 26 2024

Émission du jour | Néhémie 2.1-18

Néhémie envoyé à Jérusalem

Nos partenaires