Les études

06 juillet 2022

#05 Les crimes du peuple (Osée 4.15-5.7)

Les Israélites sont dans de profondes ténèbres morales et spirituelles ; ils construisent des sanctuaires partout et transforment l’ombre des grands arbres en lieux sacrés. L’idolâtrie conduit à la déchéance morale et à des pratiques dégradantes abominables. Les femmes s’accouplent avec des prostitués et les jeunes filles offrent leur virginité aux idoles. Les pères, les maris et les prêtres s’envoient en l’air (pèchent) avec des prostituées. Bien sûr, ils pratiquent aussi la divination ; ils jettent des bâtons par terre et leur position est censée prédire l’avenir. Le peuple sera jugé pour avoir abandonné l’Éternel, ce qui est à la racine de leur idolâtrie.

Si tu te prostitues, ô Israël, que Juda ne se rende pas coupable ! N’allez ni à Guilgal, ni à Beth-Aven, et ne jurez pas en disant : « l’Éternel est vivant » (Osée 4.15 ; cp Osée 9.15 ; 12.12 ; 1Samuel 11.13-15 ; Amos 4.4 ; 5.5).

Beth-Aven, maison de néant, est le nom que donne Osée à un lieu de culte d’un veau d’or. Guilgal, proche de Jéricho, était aussi un grand sanctuaire idolâtre. Israël Nord est trop corrompu pour se repentir. Alors, Osée exhorte Juda de ne pas commettre les mêmes péchés que son voisin afin d’éviter le jugement divin.

Jurez au nom de l’Éternel était une formule solennelle de serment, mais le peuple l’appliquait aux idoles.

Parce qu’Israël a été rétif, l’Éternel le fera paître comme un agneau dans de vastes plaines (Osée 4.16).

Un agneau en plaine n’a aucun refuge et devient une proie facile. L’Éternel retire sa protection à Israël qui sera désormais ouvert aux incursions assyriennes, la puissance montante de l’époque.

Le peuple d’Éphraïm s’est lié aux idoles. Qu’il aille son chemin ! (Osée 4.17).

Éphraïm était la principale tribu d’Israël Nord et un autre nom pour le royaume. Israël est si corrompu que son état est désespéré. Alors, dit Osée, qu’il subisse le jugement, conséquence de ses actes.

Dès qu’il a fini de boire, il se prostitue, et ses chefs sont avides de ce qui fait leur honte. Le vent les a emportés ; ils connaîtront la honte à cause de leurs autels idolâtres (Osée 4.18-19).

Alors que les dirigeants du royaume auraient dû donner le bon exemple, tout comme le peuple, ils ont participé aux orgies qui accompagnaient les cultes idolâtres, Alors, comme une tourmente, les armées assyriennes ont enveloppé Israël Nord. Le temps du passé signifie que le jugement est arrêté, comme s’il avait déjà eu lieu, et bien sûr, cet événement couvrira de honte les responsables du peuple.

Écoutez ceci, prêtres, gens d’Israël et vous de la maison du roi ! Car il vous incombait de rendre la justice, mais vous avez été à Mitspa comme un piège, sur le Thabor comme un filet tendu. Leurs tueries ont creusé davantage l’abîme de leur rébellion. Je vais tous les châtier (Osée 5.1-2).

Thabor et Mitspa avaient d’abord été des hauts-lieux idolâtres cananéens puis les Israélites avaient pris la relève. Les prêtres et la famille royale ont piégé le peuple parce qu’ils sont à l’origine du dérapage religieux qui va entraîner le jugement de Dieu sur la nation. Les Israélites sacrifiaient des animaux aux idoles mais pour l’Éternel c’est une tuerie qui lui fait horreur.

Je connais Éphraïm-Israël et il ne peut se cacher. Or, il s’est prostitué et souillé. (Osée 5.3).

La mention de deux mots synonymes pour le royaume des 10 tribus et pour le même vice sont des formes poétiques, mais elles ont surtout pour but de souligner de deux gros traits noirs la culpabilité d’Israël Nord.

Leurs actes les empêchent de revenir à leur Dieu, car un vent (ou un esprit) de prostitution souffle chez eux, et ils ne connaissent pas l’Éternel (Osée 5.4).

Les Israélites sont enveloppés et animés par l’idolâtrie qui leur fait commettre des actes corrompus.

L’orgueil d’Israël témoigne contre lui ; il tombera à cause de son péché. Juda aussi est tombé avec lui (Osée 5.5 ; cp Proverbes 16.18).

La racine du péché est l’orgueil, la volonté d’indépendance vis-à-vis de Dieu. Dans un tribunal fictif, cette attitude témoigne contre Israël pour justifier sa condamnation et Juda sera jugé pour les mêmes raisons.

Avec leurs moutons et leurs bœufs, ils chercheront l’Éternel mais ne le trouveront pas, car il s’est dépouillé d’eux (Osée 5.6 ; cp Esaïe 1.11-14).

Envahis par les Assyriens, les Israélites réaliseront vite que leurs idoles ne leur sont d’aucun secours, alors ils invoqueront l’Éternel avec des sacrifices, mais en vain car il les a abandonnés.

Car ils ont trahi l’Éternel et ont enfanté des bâtards. A la prochaine nouvelle lune, ils seront consumés avec leurs biens (Osée 5.7).

janv. 27 2023

Émission du jour | Nombres 31.1 – 35.8

Victoire sur Madian - Partage du Pays

Nos partenaires