Les études

20 juin 2022

#05 La ruse des Gabaonites (Josué 9.12-11.23)

Sachant qu’ils ne peuvent résister à Josué, les Cananéens de Gabaon viennent le voir en prétendant venir d’un lointain pays.

« Regardez notre pain, il était encore tout chaud quand nous sommes partis et le voilà maintenant dur et moisi ! Nos outres de vin étaient neuves et les voilà déchirées ; et nos vêtements et nos sandales se sont usés à cause du long voyage. Les Israélites ne consultèrent pas l’Éternel et conclurent une alliance leur garantissant la vie sauve par un serment » (Josué 9.12-15).

Les Israélites croient ces Cananéens et se font berner comme des petits enfants.

« Trois jours après, les Israélites apprennent qu’ils ont affaire à de proches voisins, mais à cause du serment prêté au nom de l’Éternel, ils sont obligés de les épargner. Mais ils les emploient à couper du bois et à puiser l’eau pour tout le peuple. Josué leur demanda : Pourquoi nous avez-vous trompés ? Parce qu’on sait que l’Éternel vous donne tout le pays et vous a demandé d’exterminer tous ses habitants. Alors nous avons eu très peur et c’est pourquoi nous avons agi de la sorte » (Josué 9.16-24).

Les Gabaonites sont condamnés aux travaux forcés et ils seront presque exterminés par le roi Saül mais les rescapés s’intégreront aux Israélites. Je commence le chapitre 10.

« Apprenant tout ce qui était arrivé, le roi de Jérusalem fut terrorisé car Gabaon était une ville plus grande qu’Aï, et ses hommes étaient de vaillants guerriers. Alors, cinq rois marchèrent contre Gabaon. Mais ses habitants envoyèrent un message à Josué: Viens vite à notre secours car les rois Amoréens nous attaquent. Josué arriva avec toute son armée. L’Éternel lui dit : N’aie pas peur car je te donne la victoire. Josué tomba sur eux et l’Éternel les mit en déroute. Pendant que les Amoréens s’enfuyaient, l’Éternel fit tomber sur eux du ciel d’énormes grêlons qui firent plus de victimes que les épées. Ce jour-là, Josué s’écria devant tout Israël : Soleil, arrête-toi sur Gabaon ! Et le soleil s’arrêta, la lune aussi jusqu’à ce que Israël ait détruit ses ennemis. Le soleil s’immobilisa au milieu du ciel et différa son coucher pendant environ un jour entier » (Josué 10.1-15).

Le roi de Jérusalem est le Suzerain des Gabaonites mais ils l’ont trahi en faisant alliance avec Josué. Furieux, il veut les punir, mais leur alliance avec Israël inclut l’assistance militaire. Les Israélites font 35 km de nuit sur un terrain escarpé et au lever du jour Josué sonne la charge et l’Éternel leur donne la victoire. Mais à midi, comme les survivants Cananéens risquent de se réfugier dans les villes fortifiées du bas pays, Josué prie pour que Dieu arrête le soleil dans sa course afin de prolonger la lumière du jour, un événement qui a profondément dû perturber les Cananéens qui adoraient le soleil et la lune.

« Les cinq rois avaient réussi à s’enfuir et s’étaient cachés dans une grotte. On les découvrit et Josué ordonna : Roulez de grandes pierres à l’entrée de la grotte et poursuivez vos ennemis. Les Israélites les exterminèrent à part quelques rescapés. Puis Josué fit sortir les cinq rois et dit aux chefs : posez vos pieds sur la nuque de ces rois. Après cela, Josué les fit mettre à mort puis pendre. Au coucher du soleil, il fit descendre leurs corps et les fit jeter dans la grotte qu’il ferma avec de grandes pierres. Josué conquit tout le pays et extermina tous les êtres vivants. En une campagne, il vainquit tous les rois et s’empara de leurs territoires, car l’Éternel, le Dieu d’Israël, combattait pour son peuple » (Josué 10.16-43).

Cette purge offense notre sensibilité d’hommes dits civilisés mais c’est très hypocrite quand on songe aux millions que notre monde moderne a exterminés au XXème siècle et aux énormes ressources consacrées à créer l’armement le plus efficace possible pour tuer.

Je commence le chapitre 11.

« Lorsque le roi de Hatsor apprit les victoires de Josué, il envoya des messagers aux rois de la plaine, la région montagneuse du nord, la plaine du Jourdain, la plaine côtière et à ceux des coteaux à l’ouest. Il adressa des messages aux Cananéens, Amoréens, Hittites, Phéréziens, Yebousiens et aux Héviens. Tous ces rois se mirent en campagne avec leurs armées innombrables équipées d’un grand nombre de chevaux et de chars de guerre pour attaquer Israël » (Josué 11.1-5).

Hadsor est la mieux fortifiée des villes du nord, et 25 fois plus grande que Jéricho. Quand son roi apprend que le sud et le centre du pays sont à feu et à sang, il se sent très mal et invite tous les autres rois à en découdre avec Israël. Alors, tous se rassemblent au nord-ouest du lac de Galilée.

« L’Éternel dit à Josué : N’aie pas peur car demain je les livrerai tous à Israël. Josué attaqua ses ennemis par surprise. L’Éternel les livra aux Israélites qui les battirent sans en laisser un seul s’échapper. Josué s’empara de Hatsor et de toutes les villes des rois coalisés. Il les fit périr mais ils ne détruisirent aucune ville excepté Hatsor. C’est ainsi que Josué conquit tout le pays. La guerre dura de longues années. L’Éternel avait rendu ces gens obstinés pour qu’ils affrontent Israël afin qu’ils soient détruits. Josué détruisit les Anaqim ainsi que leurs villes. Il conquit tout le pays et le répartit entre les tribus d’Israël » (Josué 11.6-23).

L’Éternel a endurci ces peuplades afin que, malgré leurs défaites répétées, ils poursuivent la guerre jusqu’à leur quasi extinction. Les Anaqim sont des géants d’au moins 4 mètres.

nov. 29 2023

Émission du jour | Romains 15.23 – 16.2

Témoignage et projets de voyage

Nos partenaires