Les études

01 juillet 2022

#04 L’idolâtrie du peuple (Jérémie 2.29-3.11)

Les Israélites sont devenus fétichistes, car pour eux, Dieu est comme une amulette qui chasse le malheur et chaque ville possède sa divinité protectrice, son saint en somme.

Pourquoi êtes vous dressés contre moi ? Vous êtes tous révoltés contre moi, dit l’Éternel. J’ai frappé vos enfants, mais en vain car ils n’ont pas compris la leçon. Vous avez assassiné vos prophètes comme un lion destructeur (Jérémie 2.29-30).

Les Israélites ont tué les prophètes de l’Éternel qui leur reprochaient leur conduite.

Race méchante, écoutez ce que dit l’Éternel ! Ai-je été pour Israël comme une terre aride couverte d’épaisses ténèbres ? Pourquoi mon peuple dit-il : “ Nous sommes libres, nous ne retournerons pas à toi ” ? Une jeune fille oublie-t-elle ses bijoux et une fiancée sa parure ? Mais mon peuple m’a oublié depuis longtemps. Oh ! Comme tu sais bien rechercher tes amants ! (Jérémie 2.31-33a).

Les Israélites sont constamment à la recherche de nouveaux dieux et leurs chefs de nouveaux alliés.

Tu commets des crimes, et sur tes vêtements, on aperçoit les taches du sang innocent que tu as versé. Et tu oses dire :  Je suis innocente ; je ne subirai pas la colère de Dieu ! ” Eh bien, je vais te juger parce que tu dis que tu n’as pas commis de faute ! (Jérémie 2.33 b-35).

La violence fait partie des mœurs quotidiennes d’Israël et ceux qui s’opposent au régime sont mis à mort sur l’ordre des chefs qui agissent comme les peuples païens et trouvent leurs actions justifiées.

Pourquoi as tu changé de conduite et t’es-tu détourné de moi ? Chercher l’appui de l’Égypte t’attireras la honte comme avec l’Assyrie. L’Éternel les a rejetés et ils ne te seront d’aucun secours (Jérémie 2.36-37).

Israël cherche des alliances pour résister à Babylone, mais Dieu veille à ce que ses magouilles échouent.

Si un mari divorce et que son épouse le quitte pour appartenir à un autre, son ancien mari ne retournera pas vers elle car le pays en serait souillé. Or, toi, qui t’es prostituée avec de nombreux amants, tu voudrais revenir vers moi ! dit l’Éternel (Jérémie 3.1 ; cp Deutéronome 24.4).

Jérémie cite la Loi concernant le divorce, puis en l’appliquant à Israël au niveau spirituel, il dit que le peuple de Juda ne peut plus éviter le châtiment qu’il mérite à cause de son idolâtrie et de sa méchanceté.

Regarde les hauteurs du pays : y a-t-il un endroit où tu ne te sois pas livrée à la débauche ? Tu guettes tes amants comme le bédouin guette ses victimes ; tu as souillé le pays par tes prostitutions et tes perversités ! (Jérémie 3.2).

Les images employées sont d’une crudité à faire rougir un charretier. Tout comme la prostituée se déplace partout pour accrocher un passant, les Israélites se prostituent aux idoles partout également.

C’est pourquoi les pluie d’automne et de printemps ont manqué. Mais comme une prostituée, tu n’as pas eu honte de ta conduite ! Maintenant, tu m’appelles : “ Mon père et l’ami de ma jeunesse ! ” Et tu demandes : “ Sera-t-il toujours en colère ? Tout en continuant à faire le mal (Jérémie 3.3-5 ; cp Deutéronome 11.14 ; Osée 6.3).

La Palestine a deux saisons pluvieuses : une pour les semailles et l’autre avant la récolte. Israël en est privé parce que les réformes du roi Josias n’ont produit qu’une religiosité hypocrite.

Au temps du roi Josias, l’Éternel me dit: As-tu vu l’infidélité commise par Israël Nord ? Elle s’est prostituée sur toutes les collines et sous tout arbre vert. Je me disais : Après avoir agi ainsi, elle reviendra à moi. Mais elle n’est pas revenue, et sa sœur, Juda-la-perfide, a bien vu que j’ai répudié Israël-l’infidèle à cause de tous les adultères qu’elle avait commis. Mais au lieu d’en tenir compte, sa sœur, Juda-la-perfide, est allée se prostituer à son tour (Jérémie 3.6-8).

L’Éternel blâme les deux royaumes pour s’être livré à l’idolâtrie et avoir failli à leur devoir de fidélité. Mais on pourrait presque dire qu’Israël nord a péché par ignorance puisque ce royaume ne possédait ni Temple ni même un exemplaire de la Loi. Par contre, la faute des Israélites de Juda est sans excuse car, bien qu’ils aient vu que la conduite coupable des Israélites du nord les a conduites à la destruction, ils ont fait pire.

Par la clameur de ses fêtes de débauche exubérante et ses prostitutions avec des idoles de bois et de pierres, Israël nord a profané le pays. Mais malgré cela, sa sœur, Juda-la-perfide ne s’est pas repentie de tout son cœur, car son retour à moi n’a été que mensonge, dit l’Éternel. Il s’en suit que Israël-l’infidèle paraît plus juste que Juda-la-perfide (Jérémie 3.9-11).

févr. 07 2023

Émission du jour | Jean 3.14-36

Dieu a tant aimé le monde

Nos partenaires