Les études

16 février 2023

04 – La vision de Jean, l’apôtre (Apocalypse 1.6-12)

Jean donne à Jésus-Christ trois titres qui correspondent à ses fonctions de prophète, prêtre et roi (Ésaïe 55.4 ; Jean 17.6,8 ; 18.37). Il a toujours été un témoin fidèle, digne de foi et d’être cru. Jésus est le seul à être ressuscité avec un corps éternel glorifié. En offrant sa vie en sacrifice et en ressuscitant des morts, il a vaincu la mort et il est pour tous ceux qui s’attendent à lui, la source d’une vie éternelle impérissable (1Corinthiens 15.20 ; 53-57 ; Colossiens 1.18 ; 1Pierre 1.3).

Contrairement aux apparences, c’est Jésus qui tire toutes les ficelles. Il utilise l’orgueil des grands de ce monde pour réaliser les plans de Dieu et un jour, il les soumettra tous à son règne (Matthieu 28.18 ; Éphésiens 1.20-22 ; Philippiens 2.9-11), ce qui est clairement exposé par Jean.

À celui qui nous aime, qui nous a lavés de nos péchés par son sang, et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soit la gloire et le pouvoir aux siècles des siècles ! Amen ! (Apocalypse 1.6 ; cp Apocalypse 5.10 ; 20.4, 6 ; 22.5).

Jean termine la dédicace de son livre aux sept églises par une doxologie, une effusion d’adoration (Romains 8.35, 37-39 ; Hébreux 13.21 ; 1Pierre 4.11). L’amour de Jésus s’est pleinement manifesté quand il a versé son sang pour expier nos péchés (Lévitique 17.11 ; 1Pierre 1.18-19).

Les croyants sont appelés « prêtres » parce qu’ils ont accès à Dieu (1Pierre 2.9). Jésus appelle Dieu Son père et non pas notre père, parce qu’en tant que Fils éternel et unique du Père, sa relation avec Dieu ne se compare pas à celle des croyants qui eux sont adoptés par Dieu.

Voici ! Il vient au milieu des nuées, et tout le monde le verra, même ceux qui l’ont percé, et tous les peuples de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui, amen ! (Apocalypse 1.7 ; cp Apocalypse 19.11-21 ; Matthieu 24.30 ; 26.64 ; Jean 19.37 ; Daniel 7.13 ; Zacharie 12.10).

Ici commence vraiment le thème de l’Apocalypse qui est la révélation du Roi des rois. Le livre s’ouvre par : « il vient » et clôt par « je viens bientôt » (Apocalypse 22.20). Le temps présent signifie que sa venue est certaine et imminente. Les Écritures annoncent plus de 500 fois la venue de Dieu. La venue de Jésus suscitera la repentance du reste fidèle d’Israël, mais les impénitents (Apocalypse 9.21) seront remplis de haine contre Jésus à cause des jugements de Dieu contre eux.

“ Je suis l’Alpha et l’Oméga ” dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était et qui vient, le dominateur souverain (Apocalypse 1.8 ; cp Apocalypse 1.4 ; 21.6 ; 22.13).

La première et la dernière lettre de l’alphabet grec expriment une totalité. Tout procède de Dieu et aboutit à l’accomplissement de sa volonté. Il est venu une première fois en Jésus, serviteur, homme de douleur, qui s’est humilié jusqu’à la mort sur la croix. Mais Jésus reviendra dans la gloire, comme Maître absolu et Roi conquérant qui détruira ses ennemis.

Moi, Jean, votre frère, qui partage avec vous la détresse, le royaume et la persévérance en Jésus, j’étais dans l’île de Patmos parce que je proclamais la Parole de Dieu et témoignais de la foi en Jésus (Apocalypse 1.9).

Jean s’identifie avec les croyants persécutés. Comme Jésus, ils possèdent la royauté ; ils sont humiliés et souffrent pour son nom, mais ils puisent dans leur foi la force de persévérer.

Le jour du Seigneur, je fus ravi en esprit, et j’entendis derrière moi une voix forte, pareille au son d’une trompette (Apocalypse 1.10 ; cp Exode 19.19).

Jean entre dans un état de transe prophétique qui le transporte dans le monde invisible, où la foi devient une vision et le croyant un voyant. Les prophètes ainsi que les apôtres, Paul et Pierre, ont vécu des expériences similaires. Tout au long de la vision, Jean entend 15 fois une voix forte et d’autres sons afin d’attirer son attention sur l’importance de la révélation.

La voix me dit : « inscris dans un livre ce que tu vois, et envoie-le à ces sept églises : Éphèse, Smyrne, Pergame, Thyatire, Sardes, Philadelphie et Laodicée » (Apocalypse 1.11).

Cette voix est celle de Jésus-Christ (Apocalypse 1.12-18). Les sept églises se trouvent dans les sept districts postaux de la province d’Asie et sont nommées dans l’ordre de route d’un coursier.

Je me retournai pour voir de qui venait cette voix, et je vis sept chandeliers d’or (Apocalypse 1.12 ; cp Apocalypse 1.20 ; Exode 25.37 ; Matthieu 5.14-15 ; Philippiens 2.15).

févr. 21 2024

Émission du jour | Esdras 9.1-15

Désolation et prière d'Esdras

Nos partenaires