Les études

21 juillet 2022

#04 Josué, pardonné, met des vêtements propres (Zacharie 2.12-3.9)

La présence de Dieu parmi son peuple est la bénédiction qui renferme toutes les autres. La vision a pour but de réconforter les colons découragés par les ruines de Jérusalem en prophétisant que le Messie installera son trône dans Jérusalem restaurée au début du millénium. Ce bouleversement géopolitique aura pour conséquence la conversion de nombreux non-Juifs à Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur.

L’Éternel fera de Juda son patrimoine sur la terre sainte et il choisira de nouveau Jérusalem (Zacharie 2.12 ; Deutéronome 32.9 ; Luc 24.47).

La terre sainte est le pays promis par l’Éternel à Abraham. Même si beaucoup de peuples feront partie du royaume de Dieu, la nation d’Israël et Jérusalem occuperont une position privilégiée.

Que toutes les créatures fassent silence devant l’Éternel, car le voici qui sort de sa demeure sainte (Zacharie 2.13 ; cp Psaume 37.7 ; Esaïe 41.1 ; Lamentations 3.26 ; Habaquq 2.20 ; Sophonie 1.7).

L’Éternel est le souverain du ciel et de la terre qui va exercer ses jugements et étendre sa bénédiction sur son peuple. Alors, par déférence, tout ce qui a vie est sommé de faire silence devant sa majesté.

Puis il me montra Josué, le grand-prêtre, qui se tenait devant l’ange de l’Éternel, et Satan qui se tenait à sa droite pour l’accuser (Zacharie 3.1 ; cp Deutéronome 10.8 ; Job 1.6-12 ; Apocalypse 12.10 ; Jean 12.31 ; 16.11).

Nous sommes dans une sorte de tribunal où l’Ange de l’Éternel est le juge. Josué représente Israël devant Dieu, lui inclut. Satan fait valoir sa culpabilité qui l’a conduit à l’exil et la froideur spirituelle des colons qui avaient délaissé le temple au lieu de le reconstruire. Comme Satan veut aussi empêcher le rétablissement du culte lévitique, il cherche à montrer que Josué n’est pas digne d’être grand-prêtre.

L’Éternel dit à l’Accusateur : que l’Éternel te réprimande, Satan, Que l’Éternel te réprimande, lui qui a choisi Jérusalem ! Celui-ci n’est-il pas un tison arraché du feu ? (Zacharie 3.2 ; Romains 11.2, 29).

L’Ange de l’Éternel est à la fois Dieu et différent du Père. L’accusation portée par Satan est rejetée parce que Juda est déjà passé par le feu babylonien, l’Éternel a choisi Jérusalem comme sa ville et Israël comme son peuple (Deutéronome 7.7-8). Nous aussi sommes accusés, mais Jésus est notre Défenseur (1Jean 2.1).

Or, Josué était couvert d’habits très sales et il se tenait devant l’Ange (Zacharie 3.3 ; Lévitique 16.4).

Chaque fois que le grand-prêtre officie devant l’Éternel, il doit prendre un bain et porter des habits sacrés très élaborés et bien propres. Mais dans la vision, Josué est couvert d’immondices, personnifiant son état spirituel et moral, ainsi que celui d’Israël. Conscient de sa culpabilité et de celle de son peuple, le grand-prêtre n’a rien à dire pour sa défense, tout comme la pécheresse devant Jésus (Jean 8.1).

L’ange ordonna à ceux qui étaient présents, d’ôter ses vêtements sales. Puis il dit à Josué : j’ai enlevé ton péché, et je t’ai revêtu d’habits de fête (Zacharie 3.4 ; cp Luc 15.22 ; Romains 3.22-24 ; 8.31 ; 33-34).

Les accusations de Satan étant justifiées, le grand-prêtre ne peut pas se tenir devant Dieu et exercer son sacerdoce. Alors, l’Ange ôte les fautes de Josué en lui accordant le pardon, puis le revêt de justice.

Alors je m’écriai : qu’on lui mette un turban pur sur la tête ! On lui posa donc le turban pur sur la tête et on le revêtit d’autres habits, et l’ange de l’Éternel était là (Zacharie 3.5 ; cp Exode 28.4 ; Esaïe 6.5-).

Zacharie est tellement saisi par la vision qu’il ne peut s’empêcher d’y prendre part, car il veut compléter le costume de Josué pour qu’il soit rétabli dans sa dignité pour assumer ses fonctions de grand-prêtre.

Ensuite, l’ange de l’Éternel dit à Josué : voici ce que dit le Seigneur des armées célestes : Si tu suis les voies que j’ai prescrites et si tu obéis à mes commandements, tu administreras ma maison, tu veilleras sur mes parvis et tu auras libre accès comme ceux qui se tiennent devant moi (Zacharie 3.6-7 ; cp 1Rois 3.14).

Si Josué mène une vie droite en observant toutes les prescriptions de la loi de Moïse, il sera le chef du culte et du peuple, le garant de l’intégrité du Temple en prévenant toute entorse à la Loi, et enfin il aura le droit de s’approcher du trône de Dieu comme les anges.

Écoute grand-prêtre Josué, toi et tes collègues qui se tiennent devant moi, car vous êtes des présages de mon serviteur le Germe (Zacharie 3.8 ; cp 1Chroniques 24.3 ; Esaïe 4.2 ; 42.1 ; 52.13 ; 53.11 ; Jérémie 23.5 ; 33.15).

Dans une ancienne ville-état syrienne (Ras Shamra), le germe désignait l’héritier de la dynastie royale. Les collègues de Josué sont les chefs des 24 classes de prêtres établies par le roi David. Ensemble, ils forment le collège des prêtres dirigeants d’Israël. Leur sacerdoce prophétise ce qu’accomplira le Messie, le grand-prêtre suprême, qui renaîtra des cendres de la dynastie de David et qui sera également le Roi des rois.

Voici, je pose une pierre devant Josué. Sur cette pierre unique sont sept yeux que je graverai moi-même, dit le Seigneur des armées célestes. En un seul jour, j’ôterai le péché de ce pays (Zacharie 3.9 ; cp Zacharie 4.7 ; Hébreux 7.27 ; 9.11-12 ; Apocalypse 5.6).

avril 17 2024

Émission du jour | Esther 5.3 – 6.6

Intercession d'Esther - Hamon poursuit Mardochée de sa haine

Nos partenaires