Les études

06 juillet 2022

#04 Contre les chefs du peuple (Michée 2.9-3.7)

Les grands du royaume traitent le peuple sans défense comme un ennemi qu’on peut piller à loisir, allant même jusqu’à voler le manteau qui est le vêtement de survie des pauvres.

Vous expulsez violemment des maisons qu’elles aiment, les femmes de mon peuple ; vous ôtez pour toujours ma gloire à leurs enfants (Michée 2.9 ; cp Exode 22.21 ; Esaïe 10.2 ; Marc 12.40).

Les veuves sont dépossédées par des créanciers aux crocs acérés et les orphelins, qui sont la parure de l’Éternel, sont perdus car vendus à des étrangers pour rembourser les dettes de la famille.

Debout ! Quittez ce pays car il n’est pas un lieu de repos à cause de vos souillures. Il vous détruira par une destruction violente (Michée 2.10 ; cp Nombres 35.33 ; Deutéronome 12.10 ; Jr 2.7).

La Terre promise souillée va se venger en expulsant ses habitants, les chefs en tête, avec pertes et fracas.

Si un homme courait après le vent et proférait des mensonges en disant : « je te prophétise le vin et la cervoise », ce serait le prophète que veut ce peuple ! (Michée 2.11).

Le peuple désire des prophètes qui lui promettent des biens matériels et des jouissances terrestres. Par contre, Michée et Ésaïe ne sont pas populaires, parce qu’ils dénoncent leurs péchés au nom de l’Éternel.

Descendants de Jacob, je vous rassemblerai tous. L’Éternel dit : je veux réunir ceux qui restent d’Israël comme des brebis dans un bercail, comme un troupeau dans un enclos. On entendra le bruit d’une foule humaine, C’est l’Éternel, leur Roi, qui sera à leur tête et qui ouvre la marche devant eux. Ils se presseront derrière lui, ils franchiront la porte et sortiront (Michée 2.12-13 ; cp Exode 13.21-22 ; Esaïe 33.22 ; 52.12 ; Jérémie 31.10 ; Abdias 1.1, 20 ; Osée 1.10-11 ; 2.2 ; Joël 2.32 ; Amos 5.15 ; Romains 9.27 ; 11.25-26 ; Jean 10. 7, 9).

Sans transition, Michée passe du coq à l’âne. Cette promesse ne s’adresse pas à la génération corrompue, mais à un reste purifié par l’épreuve. Le peuple de Dieu, constitué des Israélites et non-Juifs, qui croient en Jésus, leur Sauveur, sera rassemblé en un seul troupeau et le roi, le divin berger, le nouveau Moïse, le nouveau David, le Seigneur Jésus-Christ, marchera à sa tête. Michée voit deux événements se télescoper : le retour d’exil et le grand retour des Juifs de la diaspora au début du millénium.

J’ai dit aux chefs de Juda et aux juges : écoutez donc et vous gouvernerez le peuple d’Israël. Ne devriez-vous pas bien connaître le droit ? (Michée 3.1 ; cp 2Chroniques 19.5 -11 ; Deutéronome 17.8).

Michée ne reviendra sur les promesses de rétablissement d’Israël, qu’après avoir fini sa diatribe contre les classes dirigeantes. C’étaient aux chefs de tribus et de famille, ainsi qu’aux prêtres qu’incombait la charge de connaître et faire respecter le droit selon la loi de Moïse.

Vous détestez le bien et vous aimez le mal. Vous écorchez mon peuple, arrachez sa chair et vous la dévorez. Vous brisez les os de mon peuple et le mettez en pièces, tout comme des morceaux de viande qu’on met dans la marmite. À cause de tout le mal qu’ils ont fait, quand ils crieront vers l’Éternel, il ne leur répondra pas et leur cachera sa face (Michée 3.2-3 ; cp Proverbes 30.14 ; Michée 2.8-9 ; Amos 2.6-8 ; Esaïe 1.21-23 ; 5.20 ; 10.1-2 ; 59. 3-8; Ezéchiel 34.2-4, 10 ; Proverbes 1.24-28 ; Jérémie 11.9-12 ; Jacques 2.13).

Les classes dirigeantes se conduisent en boucher et en bêtes féroces plutôt qu’en berger. Ils exploitent le peuple comme si c’était un troupeau de brebis, par la violence, des procès ruineux, et autres exactions. Non seulement les victimes sont destituées de tout, mais également agressées physiquement, voire mises à mort. Mais quand ces chefs seront en proie à leurs ennemis, l’Éternel ne les prendra pas en pitié.

Voici ce que dit l’Éternel des faux prophètes qui égarent mon peuple : Ils prédisent la paix quand leurs dents ont de quoi mordre et la guerre à qui ne remplit pas leur bouche (Michée 3.5 ; cp Jérémie 23.16-17 ; Lamentations 2.14 ; Ezéchiel 13.10 ; Philippiens 3.19 ; 1Timothée 6.9-10).

À l’origine, ces vauriens étaient sans doute des prophètes authentiques mais l’appât du gain les a corrompus.

Vous serez dans la nuit au lieu d’avoir des visions et dans les ténèbres au lieu de révélations. Le soleil se couchera et le jour s’obscurcira sur ces prophètes. Voyants et devins se couvriront le visage en signe de honte, car Dieu ne leur répondra pas (Michée 3.6-7 ; cp Ezéchiel 13.1-9).

févr. 08 2023

Émission du jour | Jean 4.1-30

Jésus et la femme samaritaine

Nos partenaires