Les études

21 juin 2022

#03 Tu aimeras l’Éternel… (Deutéronome 6.5-8.10)

La conséquence pratique du credo : « L’Éternel est Dieu, il est le seul Éternel » est que nous lui devons tout ce que nous sommes et possédons.

« Tu aimeras l’Éternel ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force » (Deutéronome 6.5).

Le cœur permet de percevoir Dieu et d’entrer en contact avec lui. L’âme est la vie, la personnalité, l’intelligence, la conscience, la volonté, et la pensée selon Jésus, qui cite ce verset et le considère comme « le premier et le plus grand commandement », aussi bien de la Nouvelle Alliance que de l’Ancienne (Matthieu 22.37 ; Marc 12:30 ; Luc 10.27).

« Que ces commandements restent gravés dans ton cœur. Tu les inculqueras à tes enfants et tu en parleras chez toi dans ta maison, et quand tu marcheras sur la route, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras » (Deutéronome 6.6-7).

Cette confession de foi ouvre l’exhortation liturgique du matin et du soir du culte de la synagogue. Dieu désire que ses commandements fassent partie de ma vie quotidienne.

« Lorsque l’Éternel ton Dieu t’aura fait entrer dans le pays qu’il a promis par serment à tes ancêtres de te donner, lorsque tu mangeras à satiété. Garde-toi bien d’oublier l’Éternel qui t’a fait sortir d’Égypte. C’est l’Éternel que tu dois révérer. Vous n’irez pas après d’autres dieux car l’Éternel est un Dieu jaloux qui ne tolère aucun rival. Vous ne forcerez pas la main à l’Éternel votre Dieu » (Deutéronome 6.10-16).

Trois dangers guettent Israël : l’oubli de Dieu dans la prospérité matérielle, l’idolâtrie surtout avec la divinité Baal répandue partout et censée assurer la fertilité et la prospérité. Et enfin l’impatience et les murmures dans les épreuves de la vie pour forcer la main de Dieu.

« Nous serons justes si nous prenons soin d’obéir à tous ces commandements en présence de l’Éternel notre Dieu, comme il nous l’a ordonné » (Deutéronome 6.25).

Ici, sont déclarés justes ceux qui cherchent sincèrement à le devenir en obéissant à la Loi.

Je commence le chapitre 7.

« Quand l’Éternel ton Dieu t’aura fait entrer dans le pays pour en prendre possession, et qu’il aura chassé devant toi de nombreuses nations que tu auras vaincues, tu les extermineras totalement. Tu ne concluras pas d’alliance avec elles et tu n’auras pour elles aucune pitié. Tu ne t’uniras pas avec elles par des mariages car ils détourneraient de moi tes enfants, qui rendront un culte à d’autres dieux ; alors je vous exterminerai » (Deutéronome 7.1-4).

Dieu veut détruire les Cananéens parce qu’ils sont identifiés à une idolâtrie particulièrement grossière.

« Tu es, en effet, un peuple saint pour l’Éternel. Il t’a choisi pour que tu sois son peuple précieux. Si l’Éternel s’est attaché à vous, c’est parce qu’il vous aime et veut accomplir ce qu’il a promis à vos ancêtres, Si vous obéissez à mes lois, l’Éternel vous bénira, vous rendra nombreux, et il bénira vos enfants et par tout ce que produiront vos terres et votre bétail et il n’y aura chez vous ni homme ni femme stérile » (Deutéronome 7.6-14).

Comme les Israélites font de la part de l’Éternel l’objet d’un amour très particulier, leur devoir est de le vénérer en lui obéissant. Or, la destruction de l’idolâtrie est la condition essentielle du traité d’alliance entre Dieu et Israël. Alors, ce sera pour eux le bonheur complet.

« L’Éternel vous préservera de toute maladie » (Deutéronome 7.15).

Cette promesse relève du miracle à une époque où les cécités, la lèpre, les dysenteries et la peste étaient monnaie courante dans l’ancien Proche Orient.

« Vous détruirez tous les peuples que l’Éternel vous livrera sans avoir de pitié pour eux ; vous ne rendrez pas de culte à leurs dieux car ce serait un piège pour vous » (Deutéronome 7.16).

Ce passage a scandalisé des multitudes, mais Israël n’a pas assouvi une cruauté gratuite car c’est Dieu qui a décidé la destruction des Cananéens afin de préserver son peuple de leur idolâtrie grossière et scandaleuse.

« Ne tremble pas devant eux, car l’Éternel qui est au milieu de toi est un Dieu grand et redoutable. C’est seulement petit à petit que l’Éternel chassera ces nations jusqu’à leur destruction totale et tu brûleras les images taillées de leurs dieux » (Deutéronome 7.17-24).

L’Éternel promet de soutenir Israël dans ses campagnes militaires.

Je commence le chapitre 8.

« Vous vous appliquerez à obéir à tous les commandements que je vous donne afin que vous viviez et que vous entriez dans le pays que l’Éternel a promis de vous donner. N’oublie jamais tout le chemin que l’Éternel ton Dieu t’a fait parcourir pendant ces quarante ans dans le désert afin de t’éprouver. Ton vêtement ne s’est pas usé et ton pied n’a pas enflé pendant ces quarante années » (Deutéronome 8.1-5).

Pendant leur pérégrination dans le désert, Dieu a pris soin des Israélites qui n’étaient jamais malades sauf en cas de jugement. Cette épreuve a permis à Israël de manifester ses dispositions de cœur à l’égard de Dieu et à donner à l’Éternel l’occasion de révéler sa fidélité.

« Car l’Éternel ton Dieu va te faire entrer dans un bon pays où tu ne manqueras de rien, et tu béniras l’Éternel pour le bon pays qu’il t’a donné » (Deutéronome 8.7-10).

La Palestine, riche de nombreux courants d’eau, forme un contraste saisissant avec le désert et avec l’Égypte qui n’a qu’un fleuve sans affluents et aucune eau courante qui jaillit du sol.

mai 28 2024

Émission du jour | Galates 1.11-24

Témoignage de Paul - Son apostolat

Nos partenaires