Les études

22 septembre 2022

#03 La renommée de Dieu (Malachie 1.11-2.6)

L’Éternel est tellement furieux qu’il veut qu’on arrête l’hypocrisie et ferme les portes qui donnent accès au sanctuaire (Lieu saint) et à la cour intérieure. Il vaut mieux ne pas prétendre adorer l’Éternel que de profaner son culte. Il vaut mieux aller au bistrot que de pratiquer des rites religieux.

Car du soleil levant jusqu’au soleil couchant, ma renommée sera grande au milieu des nations. En tout lieu, on m’offrira de l’encens et des offrandes pures, car parmi les nations je serai vénéré, dit l’Éternel, le Seigneur des armées célestes (Malachie 1.11; cp Esaïe 59.19 ; 45.22-25 ; 49.6-7 ; Daniel 7.14, 27 ; Sophonie 2.11 ; 3.9-11 ; Zacharie 14.9, 16).).

En hébreu, ce passage grandiose est au présent prophétique. Honte aux colons, car aussi vrai que l’Éternel est déshonoré par eux, pendant les mille ans de règne du Messie, il sera honoré par tous les habitants de la terre, qui le prieront, loueront et adoreront. Les prophètes et les psalmistes mentionnent plusieurs fois qu’un jour, la souveraineté de l’Éternel s’étendra sur toutes les nations du monde.

Mais vous, vous m’outragez quand vous dites : “ La table du Seigneur est méprisable; et ce qu’elle nous rapporte est dérisoire ”. Et vous dites : Ah ! quelle fatigue pour rien ! Et vous dédaignez la table du Seigneur, dit l’Éternel des armées célestes. Et vous me présentez comme offrande des victimes boiteuses ou malades ! Vais-je les accepter de votre part ? dit l’Éternel (Malachie 1.12-13).

Les prêtres sont insolents parce qu’ils acceptent de sacrifier des animaux tarés. Une partie de leur salaire provient de la viande des sacrifices, mais il y en a peu car les colons sont pauvres. Les prêtres méprisent leur charge sacerdotale car elle ne leur rapporte pas grand-chose.

Maudit soit le trompeur qui a dans son troupeau un beau mâle et qui accomplit un vœu en offrant une bête chétive. Car je suis un grand Roi, dit l’Éternel, le Seigneur des armées célestes, et mon nom sera redoutable parmi les nations (Malachie 1.14; cp Deutéronome 23.21-24; Actes 5).

Est maudit tout homme, qui après avoir promis à l’Éternel de sacrifier un animal de qualité, lui substitue une bête tarée. Toute promesse faite à Dieu doit être tenue et tout vœu accompli.

Maintenant, c’est à vous, prêtres que s’adresse cette sentence. Si vous n’écoutez pas et ne prenez pas à cœur de me rendre gloire, dit l’Éternel, le Seigneur des armées célestes, je vous maudirai ainsi que vos revenus. D’ailleurs, je les ai déjà maudits parce que vous me déshonorez (Malachie 2.1-2; cp Aggée 1.6; 2.19).

Nous devons tous à Dieu une crainte respectueuse et encore plus les prêtres à cause de leur fonction. Ils sont donc doublement coupables. Bien qu’ils souffrent déjà, l’Éternel va encore réduire leur salaire.

Je vais détruire votre semence et vous jeter à la figure les excréments des bêtes que vous sacrifiez pour les fêtes et on vous emportera avec eux. Vous reconnaîtrez alors que je vous ai donné cet avertissement afin que mon alliance avec Lévi subsiste, déclare l’Éternel, le Seigneur des armées célestes (Malachie 2.3-4; cp Nombres 3.12-13; 18.19-21; 25.10-13; Deutéronome 33. 8-11).

Dieu menace les prêtres et le peuple de famine afin d’enrayer l’infidélité des prêtres et maintenir l’alliance conclue avec la tribu responsable du sacerdoce et du service du temple. Tout comme les excréments sont brûlés hors du complexe du temple, l’éternel destituera les prêtres de leurs fonctions, car il les considère aussi impurs que des excréments. Il leur rendra mépris pour mépris.

J’ai conclu mon alliance avec Lévi pour lui accorder la vie et la paix, pour qu’il ait de moi une crainte respectueuse et il m’a révéré, il tremblait même devant moi (Malachie 2.5).

L’Éternel accorde la prospérité et la sécurité aux Lévites et aux prêtres, à condition qu’ils obéissent à la Loi. Il s’en suit que les prêtres ont tout intérêt à tenir compte des reproches qui leur sont faites.

La bouche de Lévi dispensait la vérité et rien de faux ne sortait de ses lèvres. Il était en communion avec moi dans la paix et la droiture, et il a détourné de leurs fautes un grand nombre de gens. Car le prêtre doit enseigner la vraie science; c’est vers lui que l’on vient pour recevoir la connaissance, parce qu’il est le messager de l’Éternel (Malachie 2.6-7; cp Lévitique 10.11; Deutéronome 19.16-20; 31.12-13; 33.10; 2Chroniques 17.5-9).

avril 18 2024

Émission du jour | Esther 6.7 – 7.10

Mardochée honoré - Haman humilié

Nos partenaires