Les études

06 juillet 2022

#02 La prostitution, l’idolâtrie, l’adultère (Osée 1.4-2.7)

Osée est le premier prophète qui établit un parallèle entre, d’une part, la prostitution ou l’idolâtrie, et d’autre part, l’adultère. Certains commentateurs pensent que Osée raconte une parabole dans laquelle il représente l’Éternel ; Gomer est la nation idolâtre, leur mariage représente l’alliance conclue entre Dieu et Israël, et leurs enfants sont les membres du peuple infidèle. A mon avis, il s’agit de faits réels et l’infidélité d’Israël envers l’Éternel est mise en acte dans la vie d’Osée. Il connaît une femme qui s’appelle Gomer et l’Éternel lui ordonne de l’épouser, tout en l’avertissant qu’une fois mariée, elle le trompera. Cependant, au moment du mariage, Gomer est chaste car elle représente la nation d’Israël avant qu’elle ne devienne idolâtre.

L’Éternel dit à Osée : appelle ton fils Jizréel, car d’ici peu de temps, je ferai rendre compte à la dynastie de Jéhu des meurtres commis à Jizréel, et je mettrai fin à la royauté d’Israël. En ce jour-là, je briserai son arc dans la vallée de Jizréel (Osée 1.4-5).

Jéhu est le fondateur de la dynastie dont Jéroboam II est le quatrième roi. « Jizréel » (Dieu disperse ou Dieu sème) est le nom d’une vallée fertile au nord d’Israël et de la ville où Jéhu avait massacré les 70 fils d’Achab. Cette exécution avait été ordonnée par l’Éternel pour venger le sang répandu par Achab. Mais dans la foulée et pour assouvir ses ambitions, Jéhu avait aussi supprimé Yoram, roi d’Israël Nord, Ahazia, roi de Juda, et 42 membres de la famille royale de David. Cette vallée sera conquise par les Assyriens (733).

Gomer enfanta encore une fille. L’Éternel dit à Osée : Appelle-la Lo-Rouhama (pas-de-compassion), car je n’aurai plus compassion de la communauté d’Israël, et je ne pardonnerai plus ses péchés. Par contre, j’aurai compassion de Juda, moi, l’Éternel son Dieu, je la sauverai moi-même, et non pas par l’arc, l’épée ou la guerre, par les chevaux et leurs cavaliers (Osée 1.6-7 ; cp 2Rois 19.5-7, 32-36 ; Ésaïe 37.36-37).

Dieu abandonne complètement le royaume des dix tribus à leurs ennemis, mais il délivrera miraculeusement Jérusalem assaillie par les troupes assyriennes (701 av. J-C).

Après avoir sevré Lo-Rouhama, Gomer donna naissance à un fils. L’Éternel dit à Osée : Appelle-le Lo-Ammi (pas mon peuple) car vous n’êtes pas mon peuple, et moi je ne suis rien pour vous (Osée 1.8-9).

L’Éternel rompt l’alliance par laquelle il avait déclaré être le Dieu d’Israël et l’appelait « mon peuple » (Exode 6.7 ; Lévitique 26.12 ; Deutéronome 26.17-18). En d’autres mots, il divorce de son peuple.

Mais un jour, les Israélites seront nombreux comme les grains de sable au bord de la mer, que nul ne peut compter. Et là où on leur avait dit : “vous n’êtes pas mon peuple”, on les appellera : “fils du Dieu vivant” (Osée 2.1 ou 1.10 ; cp Genèse 22.17 ; 32.12 ; Osée 2.25 ; Romains 9.26 ; 1Pierre 2.10).

Les apôtres Paul et Pierre citent ce passage, mais l’appliquent aux non-Juifs qui ont foi en Jésus, et qui font donc partie du peuple de Dieu.

Alors, les Judéens et les Israélites du Nord seront unis. Ils choisiront un même chef et sortiront du pays de l’exil, car il sera très grand, le jour de Jizréel (Osée 2.2 ou 1.11 ; cp Apocalypse 19.11-21).

Osée prophétise la réunification des Israélites sous la bannière du Messie et second David, et le triomphe d’Israël sur ses ennemis à la bataille d’Armageddon dans la vallée de Jizréel (Armageddon).

Vous direz à vos frères qu’ils seront appelés : “Ammi (mon peuple)”, et à vos sœurs : “Rouhama (bien-aimées)” (Osée 2.3 ou 2.1 ; cp Romains 11.25-32).

Dieu enlève la particule négative devant les noms symboliques des deux enfants, signifiant qu’il renouvelle son alliance avec Israël, ce qu’il a fait après l’exil babylonien et qu’il fera encore à la fin des temps.

Faites un procès à votre mère, car elle n’est pas mon épouse et je ne suis pas son mari. Qu’elle ôte de sa face ses prostitutions et d’entre ses seins, ses adultères (Osée 2.4 ou 2.2).

Gomer a quitté le foyer et se prostitue. À cette époque, les prostituées ont une tenue particulière destinée à attirer la clientèle. L’alliance de la Loi est comparée à un mariage où l’Éternel est le mari, Israël l’épouse, et les membres du peuple, les enfants. La conduite de Gomer est le miroir des Israélites infidèles à leur Dieu, qui rendant un culte aux idoles, ce qui est une prostitution spirituelle. Alors l’Éternel la répudie et lui intente un procès pour rupture d’alliance, en l’avertissant que les sanctions prévues par le contrat seront appliquées.

Sinon, je la dévêtirai et la mettrai toute nue comme au jour de sa naissance. Je la transformerai en un désert, un pays desséché, et je la ferai mourir de soif. Et je n’aurai plus compassion de ses enfants car ils sont issus de la prostitution (Osée 2.5-6 ; cp Nahoum 3.5 ; Ezéchiel 16.4-8 ; 38.40 ; Jérémie 13.26).

Découvrir la nudité était un geste particulièrement humiliant, et précédait souvent l’exécution d’une femme adultère. En vouant un culte aux idoles, Israël, épouse de l’Éternel, s’est mise à nu devant eux. Sa punition sera d’être dépouillé ; son pays sera dévasté par les Assyriens, et les Israélites seront dénués de tout.

Oui, leur mère qui les a conçus s’est adonnée à la prostitution et couverte de honte, car elle a dit : “ j’irai auprès de mes amants qui me donnent mon pain, mon lin, ma laine, mon huile et mes boissons” (Osée 2.7).

mai 24 2024

Émission du jour | Galates 1.1

Commentaires bibliques audios & textes

Nos partenaires