Les études

30 mars 2022

#26 Mais Dieu fera grâce (Esaïe 30.18-33.1)

Le peuple est victime d’extorsions de la part des chefs qui essaient de réunir de l’argent pour acheter l’aide de l’Égypte, mais les conséquences seront désastreuses, et Ésaïe prophétise déjà l’exil de Juda à Babylone.

L’Éternel veut vous manifester sa compassion mais c’est un Dieu juste. Heureux tous ceux qui se confient en lui ! Ô peuple de Jérusalem, tu ne pleureras plus car Dieu te fera grâce, et quand tu crieras à lui, il te répondra. Il subviendra à tes besoins et tu écouteras ceux qui t’enseignent. Tu entendras dire : C’est ici le chemin : suis-le. Alors, vous détruirez vos idoles couvertes d’argent et d’or (Ésaïe 30.18-22).

L’Éternel veut faire grâce, mais il doit d’abord juger les incrédules. Jérusalem ne sera pas livré à l’Assyrie et un petit reste purifié guéri de son idolâtrie reviendra de l’exil babylonien, et alors, il écoutera les prophètes.

Dieu enverra la pluie sur ta semence. Ta nourriture sera succulente. Ton bétail couvrira de vastes prairies et mangera un fourrage riche et abondant. Après le massacre de tes ennemis, même les montagnes seront arrosées et cultivées. La lune brillera comme le soleil, et sa lumière sera sept fois plus vive. Tout cela aura lieu quand l’Éternel guérira les plaies de son peuple (Ésaïe 30.23-26 ; cp Esaïe 11.6-9).

Après les guerres sanglantes apocalyptiques de la fin des temps, les rescapés entreront dans le Millénium, et alors, une époque de paix et de prospérité clôturera l’histoire de l’humanité.

L’Éternel en personne va venir d’un pays lointain et sa colère est ardente. Il va détruire des peuples, mais vous, vous entonnerez des cantiques et serez dans la joie comme aux jours de fêtes. L’Éternel fera retentir sa voix majestueuse, et déchaînera sa colère du sein de la tempête et dans un feu dévorant. L’Assyrie tremblera quand l’Éternel la frappera de son bâton à coups redoublés. Un bûcher long et large est prêt pour l’Assyrie et l’Éternel l’embrasera de son souffle (Ésaïe 30.27-33).

Ésaïe évoque à nouveau l’invasion de Juda par les Assyriens, mais leur destruction est tellement certaine que c’est comme si un énorme bûcher était déjà prêt pour brûler les dépouilles des soldats tués par l’Ange de l’Éternel. Après cette délivrance miraculeuse, les Israélites pieux rendront grâce à Dieu.

Malheur à ceux qui vont chercher du secours en Égypte et qui mettent leur confiance dans le nombre de chars, mais n’espèrent pas en l’Éternel ! Pourtant, il sait ce qu’il fait, et il fera venir le malheur et se dressera contre le parti des méchants. L’Égyptien est un simple homme et ses chevaux sont de chair. Quand l’Éternel abaissera sa main, le protecteur et le protégé tomberont ensemble (Ésaïe 31.1-3 ; cp Psaume 20.8).

Nous arrivons au chapitre 31 qui est une nouvelle menace adressée aux chefs de Juda, appelés « le parti des méchants » parce qu’ils choisissent de s’appuyer sur l’Égypte au lieu de Dieu. Mais ça va mal finir.

Lorsque le lion rugit pour défendre sa proie, les bergers ne l’effraient pas. Le Seigneur des armées célestes combattra pareillement. Il sera comme un oiseau qui déploie ses ailes pour couvrir sa couvée ; il protégera et délivrera Jérusalem, et elle sera épargnée. Revenez donc à l’Éternel que vous avez abandonné. En ce jour-là, chacun jettera les idoles qu’il s’était fabriquées avec des mains coupables “ Les Assyriens tomberont sous les coups d’une épée surhumaine et s’enfuiront. Leurs jeunes seront de corvée ; leur roi sera épouvanté et les chefs trembleront. ” Ainsi parle l’Éternel qui est un feu au milieu de Jérusalem (Ésaïe 31.4-9).

Malgré l’incrédulité des Israélites, l’Éternel ne permettra pas que les Assyriens détruisent Jérusalem, et les anéantira. Alors certains Israélites verront que leurs idoles sont inutiles et reviendront à leur Dieu.

Voici qu’un roi exercera son règne avec justice, et ses ministres gouverneront selon le droit. Il sera un refuge et comme un cours d’eau sur un sol desséché, ou l’ombre dans un désert aride. Alors les yeux verront et les oreilles seront attentives. Les étourdis apprendront et les bègues parleront clairement. L’impie ne sera plus appelé noble, ni le trompeur vénéré (Ésaïe 32.1-5 ; cp Ésaïe 5.20).

Pendant le Millénium, la justice et le droit régneront et le Messie protégera les plus faibles.

Ô femmes qui vivez tranquilles, écoutez-moi ! Dans un peu plus d’un an, vous tremblerez, car il n’y aura ni vendange ni fruits à récolter. Lamentez-vous sur les belles campagnes car les ronces pousseront sur la terre de mon peuple, Le palais est déserté, la ville animée est abandonnée et les troupeaux iront y paître (Ésaïe 32.9-14 ; cp Esaïe 3.16-4.1).

Les femmes nobles vont être privées de leur train de vie luxueux car le pays de Juda est ravagé par les Assyriens. Mais Ésaïe voit bien plus loin, car ce n’est que le premier acte d’une série de catastrophes qui aboutira un peu plus d’un siècle plus tard à la prise de Jérusalem par les Babyloniens.

Le trouble régnera jusqu’à ce que l’Esprit soit répandu sur nous d’en haut, et alors le désert deviendra un verger, Le droit et la justice régneront partout. Le fruit de la justice sera la tranquillité et la sécurité à tout jamais. Mon peuple habitera un domaine de paix dans des demeures sûres. Le châtiment atteindra l’Assyrie, et Ninive sa capitale sera détruite. Heureux sera mon peuple car vous sèmerez partout le long d’eaux abondantes et vous pourrez laisser le bétail en liberté (Ésaïe 32.15-20).

Israël ne jouira d’une paix durable que lorsque le Saint-Esprit convertira les cœurs au début du Millénium. Alors, le monde connaîtra la justice, la paix, la sécurité et la prospérité, et il n’y aura plus de malfaisant.

Malheur à toi qui ravages et trahis, car ton heure vient quand tu seras ravagé et trahi (Ésaïe 33.1).

janv. 30 2023

Émission du jour | Jean : Introduction

Qui est Jésus ?

Nos partenaires