Les études

22 juin 2022

#06 J’ai achevé la course, j’ai gardé la foi (2 Timothée 4.6-22)

Paul s’est consacré corps et âme à répandre la foi en Jésus-Christ. Il lui est resté fidèle jusqu’au bout et il n’a pas de symphonie inachevée dans ses cartons. Maintenant, il fait face à son exécution le cœur serein, car le billot sur lequel il sera décapité est un autel où il versera son sang pour son Seigneur. Il appelle sa mort un « départ », un mot qui signifie « dételer un animal, ôter des fers aux pieds, dénouer un lien, défaire les cordages, lever le camp, et larguer les amarres. Pour Paul la vraie vie va commencer.

Désormais, je recevrai la couronne de justice. Le Seigneur, le juste juge, me la donnera au jour du jugement, et pas seulement à moi, mais à tous ceux qui auront espéré sa venue (2 Timothée 4.8 ; cp 2Corinthiens 5.10 ; 1Corinthiens 3.13-15).

Les croyants sont tous pardonnés et revêtus de la justice parfaite du Sauveur, mais seuls ceux qui par leur fidélité ont été de vrais disciples du Seigneur, seront récompensés.

Efforce-toi de venir me rejoindre dès que possible (2 Timothée 4.9).

Après une vision du ciel, l’apôtre redescend sur terre et fait face à sa présente situation plutôt sinistre. A partir d’ici, la lettre concerne des individus qui ont traversé son ministère en bien ou en mal. L’appel de Paul est émouvant. Il désire ardemment revoir Timothée, la personne qui, pour lui, compte le plus au monde.

Car Démas m’a abandonné : comme il aime le monde présent, il est parti pour Thessalonique. Crescens s’est rendu en Galatie et Tite en Dalmatie. Seul Luc est avec moi. Amène Marc avec toi, car il m’est très utile pour le ministère. J’ai envoyé Tychique à Éphèse (2 Timothée 4.10-12 ; cp Actes 13.13 ; 15.36-39 ; Colossiens 4.10 ; Philémon 24 ; Colossiens 4.12-14 ; Philippiens 1.24 ; 1Jean 2.15).

Démas était associé au ministère de l’apôtre mais c’est un lâche qui aime sa vie plus que le Seigneur. On ne connaît pas Crescens, mais c’est un fidèle disciple, comme Tite et Tychique, que Paul a envoyés en mission pour soutenir les croyants persécutés. Marc avait déserté l’apôtre lors de son premier voyage missionnaire, mais de toute évidence, il a changé puisque Paul peut désormais compter sur lui.

Quand tu viendras, apporte le manteau que j’ai laissé à Troas chez Carpus, ainsi que les livres, surtout les parchemins (2 Timothée 4.13).

L’hiver approche et les prisons sont glaciales. Comme Paul a probablement été arrêté subitement, il n’a pas pu récupérer ses maigres possessions terrestres, qui sont donc toujours chez Carpus, chez qui se réunissent les croyants. Quant aux livres et parchemins, ce sont sans doute des livres de l’Ancien Testament, de la correspondance personnelle, ou des pages vierges destinées à de nouvelles épîtres.

Alexandre, l’orfèvre, a été très méchant envers moi. Le Seigneur lui rendra selon ses œuvres. Garde-toi de lui car il s’est farouchement opposé à notre prédication (2 Timothée 4.14-15).

Cet impie fabrique des idoles, alors évidemment il est opposé à la foi en Jésus-Christ. Il se peut même qu’il soit responsable de l’arrestation de l’apôtre. Dieu va ôter Paul de ce monde parce que les églises et les croyants ont tout ce dont ils ont besoin pour voler de leurs propres ailes.

Lors de ma première parution au tribunal, tous m’ont abandonné et personne ne m’a assisté dans ma défense. Qu’il ne leur en soit pas tenu rigueur (2 Timothée 4.16).

Dans le système judiciaire romain, un accusé est entendu deux fois : d’abord pour établir le motif de son accusation, et ensuite, pour décider sa culpabilité ou son innocence. Onésiphore et Luc ne devaient pas être à Rome puisque personne n’a voulu prendre le risque d’être un témoin à décharge de l’apôtre.

Mais le Seigneur m’a donné la force d’annoncer librement l’Évangile pour qu’il soit entendu par les païens. Et j’ai été délivré de la mort. Le Seigneur continuera à me délivrer de toute embûche, et me sauvera pour me faire entrer dans Son royaume céleste. À lui soit la gloire pour l’éternité. Amen (2 Timothée 4.17-18); cp Actes 9.15).

Il semble que l’un des juges voulait que l’apôtre soit exécuté sur le champ mais il n’a pas été écouté. Il faut remarquer que la doxologie s’adresse au Seigneur Jésus en tant que Dieu.

Salue Prisca, Aquilas, et la famille d’Onésiphore. Éraste est resté à Corinthe, et j’ai laissé Trophime malade à Milet. Hâte-toi de venir avant l’hiver. Eubulus, Pudens, Linus, Claudia et tous les frères te saluent (2 Timothée 4.19-21 ; cp Actes 18.2,3, 24-26 : Romains 16.23).

Le couple Prisca et Aquilas apparaît dans le livre des Actes. Éraste est le trésorier de la ville de Corinthe. Paul répète à Timothée sa demande de venir le plus rapidement possible, car il a non seulement besoin de son manteau, mais surtout du réconfort de son ami. C’est touchant et triste à la fois.

Que le Seigneur soit avec toi et que sa grâce soit avec vous (2 Timothée 4.22).

Paul sait que mis à part Timothée, il ne reverra plus ceux qu’il a salués, alors, selon sa coutume, il les remet entre les mains du Seigneur. Quand on est à bout de ressources, il reste toujours la grâce de Dieu.

févr. 07 2023

Émission du jour | Jean 3.14-36

Dieu a tant aimé le monde

Nos partenaires