Les études

06 juillet 2022

#05 Promesses pour Sion (Sophonie 3.8-20)

L’Éternel a utilisé le même langage contre les habitants du monde avant le déluge. Malgré des châtiments répétés, au lieu de se repentir, Israël a mis toute son énergie à persévérer dans sa révolte contre Dieu.

C’est pourquoi, dit l’Éternel, attendez le jour où je me lèverai en vainqueur, puisque j’ai pris la décision de réunir les peuples et les royaumes pour déverser sur eux ma fureur et toute l’ardeur de ma colère, car je consumerai le pays tout entier par le feu de mon amour bafoué (Sophonie 3.8 ; cp Zacharie 14.2 ; Apocalypse 16.14,16).

Sophonie exhorte les fidèles à attendre dans la foi le châtiment des nations païennes qui aura lieu à la fin des temps quand le Seigneur rassemblera toutes les nations pour les détruire à la bataille d’Armageddon.

Puis je rendrai pures les lèvres de tous les peuples pour qu’ils invoquent l’Éternel et que tous le servent d’un commun accord (Sophonie 3.9 ; cp Osée 2.19 ; Philippiens 2.2).

Une fois que tous les impies auront péri, Jésus instaurera son royaume, et Dieu transformera les cœurs des survivants : Juifs et non-Juifs, dont les lèvres ont été souillées par les blasphèmes et l’invocation des idoles. Puis ils offriront ensemble un culte au vrai Dieu, ce qu’ils font déjà aujourd’hui dans l’Église de Jésus-Christ.

Et d’au-delà des fleuves de l’Éthiopie, mes adorateurs que j’avais dispersés viendront m’apporter des offrandes (Sophonie 3.10 ; cp Esaïe 11.11-16 ; 27.13 ; 66.20 ; Romains 11.25-26).

Pour les Israélites, l’Éthiopie était le bout du monde. Cependant, où que soient les Juifs dans le monde, ils reviendront de la diaspora dans leur pays.

En ce jour-là, mon peuple ne sera plus honteux à cause de ses péchés contre moi, car j’ôterai les arrogants qui sont dans ses rangs, et alors il n’y aura plus d’orgueilleux sur ma montagne sainte. Je laisserai vivre le petit peuple de condition modeste qui se confie en l’Éternel (Sophonie 3.11-12 ; cp Matthieu 5.3 ; 1Corinthiens 1.26).

Ces paroles s’adressent aux Israélites revenus de la diaspora au début du Millénium. En fait, ne reviendront que les humbles qui dépendent de la grâce de Dieu. Quant à ceux qui se sont rendus coupables d’actions viles, comme les chefs précédemment cités (v.3-4), ils seront éliminés. Dans le royaume messianique, il ne restera rien de l’éclat, tape à l’œil, faste, et apparat, de la gloire de l’homme.

Ce qui restera d’Israël ne fera plus de mal, ne mentira plus, ne trompera plus. Ils vivront et se reposeront sans que nul ne les trouble. Pousse des cris de joie, ô fille de Sion ! pousse un cri de triomphe, ô Israël ! Réjouis-toi de tout cœur, ô fille de Jérusalem ! (Sophonie 3.13-14 ; cp Luc 12.32).

Sous le règne du Messie, Jérusalem personnifiée sous les traits d’une jeune fille exultera de joie, car ses habitants, les rescapés Israélites pieux, et avec eux les non-Juifs croyants, vivront tranquille et jouiront d’une paix parfaite. Alors, il n’y aura plus ni fraude, ni corruption, ni oppression d’aucune sorte.

L’Éternel a levé ta condamnation et a refoulé tes ennemis. Le roi d’Israël, l’Éternel, est au milieu de toi. Tu n’auras plus de malheur à craindre. En ce jour-là, on dira à Jérusalem : “Ne te décourage pas, car l’Éternel ton Dieu est au milieu de toi un vaillant sauveur “. L’Éternel sera transporté de joie à ton sujet ; il se reposera en silence dans son amour pour toi. Oui, à cause de toi, il poussera des cris de joie (Sophonie 3.15-17 ; cp Romains 8.1 ; 31).

Sous le règne du Messie, les Israélites auront des raisons de se réjouir parce qu’ils seront au bénéfice de la grâce et non plus sous le jugement de Dieu ; ils n’auront plus ni ennemis ni malheurs à redouter. Au lieu d’être furieux contre l’humanité, l’Éternel sera profondément satisfait en contemplant le peuple des rachetés, et goûtera du repos dans la sérénité tranquille de son union avec lui, et de l’amour qu’il lui porte.

Je recueillerai ceux qui sont tristes car loin des fêtes solennelles, ceux sur qui pesait la honte comme un fardeau (Sophonie 3.18).

Les Israélites pieux de la diaspora souffrent de ne pas pouvoir se rendre aux solennités annuelles célébrées à Jérusalem. Et Ils seront dans une grande détresse quand ils apprendront que la ville a été détruite par les Babyloniens et les habitants de Juda massacrés ou emmenés captifs.

En ce temps-là, j’interviendrai contre tous tes ennemis, je sauverai les éclopés, je rassemblerai ceux qu’on a chassés, et je rendrai mon peuple glorieux et renommé dans tous les pays où vous aurez connu la honte. En ce temps-là, je vous ramènerai et je vous rassemblerai ; et je ferai de vous un sujet de gloire et de louange parmi tous les peuples de la terre, quand je ramènerai vos captifs sous vos yeux, dit l’Éternel (Sophonie 3.19-20 ; cp Deutéronome 26.19 ; Michée 4.6).

Afin de réconforter ses fidèles, l’Éternel prononce une série de bénédictions à venir sur son peuple. Quand le royaume du Messie s’étendra sur toute la terre, Israël restauré sera à la tête de toutes les nations.

Dans la vision de Sophonie, le Jour de l’Éternel désigne le jugement universel qui instaurera le règne de Dieu sur terre, et son précurseur est le jugement exécuté par les Chaldéens contre Jérusalem et Juda. Pareillement, le grand retour de la diaspora de la fin des temps se confond avec le retour de l’exil babylonien. Comme d’autres prophètes, et en particulier Ésaïe, Sophonie décrit les événements des derniers temps en trois étapes : le châtiment du peuple de Dieu par les nations païennes ; le jugement de celles-ci par l’Éternel, puis l’apparition d’un peuple de Dieu purifié, comprenant à la fois le reste fidèle d’Israël et les non-Juifs qui font confiance au Messie.

mai 24 2024

Émission du jour | Galates 1.1

Commentaires bibliques audios & textes

Nos partenaires