Les études

06 juillet 2022

#05 Avertissements et menaces (Amos 3.3-15)

La seconde partie du livre comprend trois sections qui débutent par : « Écoutez cette parole » (3.1 ; 4.1 ; 5.1). Le verbe pour « choisis » (Yâda) signifie connaître dans une relation intime (Osée 13.5 ; 2Timothée 2.19). Les fautes d’Israël Nord sont très graves parce qu’il a failli à ses responsabilités en tant que peuple élu et choisi.

Deux hommes marchent-ils ensemble sans s’être mis d’accord ? (Amos 3.3).

Amos va poser sept questions de rhétorique pour montrer que certaines situations sont la conséquence d’une action préalable. Ainsi, deux personnes ne feront route ensemble qu’après s’être mises d’accord. C’est ainsi que, main dans la main, Amos et l’Esprit de Dieu annoncent le jugement d’Israël Nord.

Le lion rugit-il sans avoir une proie ? Gronde-t-il au fond de sa tanière s’il n’a rien capturé ? L’oiseau se jette-t-il dans le filet s’il n’y a pas d’appât ? Le piège se referme-t-il s’il n’y a pas de prise ? (Amos 3.4-5).

Le lion pousse un rugissement au moment où il s’élance sur sa proie, puis il ronronne de plaisir en festoyant sur elle. Cette image évoque le châtiment terrible qui atteindra Israël et le filet décrit sa soudaineté. Le malheur ne fondrait pas sur Israël s’il ne l’avait pas attiré sur lui. Le piège qui se referme signifie qu’une fois que l’ennemi aura envahi le pays, il ne le quittera pas avant de l’avoir détruit et exilé les survivants.

Et sonne-t-on du cor dans une ville sans que les habitants se mettent à trembler ? Survient-il un malheur à une ville sans que l’Éternel en soit l’auteur ? Ainsi, le Seigneur, l’Éternel, ne fait rien avant d’avoir révélé ses plans à ses serviteurs les prophètes (Amos 3.6-7 ; cp Esaïe 45.7 ; Ezéchiel 33.2-5 ; Genèse 18.17-19).

Le son du cor, qui retentit sur les remparts d’une ville fortifiée, signifie qu’un ennemi est en vue. Dans l’histoire d’Israël, la plupart des événements significatifs sont précédés par une révélation divine. Entendant les menaces d’Amos, les Israélites auraient dû être terrorisés, mais ils baignent dans une totale indifférence.

Le lion a rugi : qui n’aurait pas de crainte ? Oui, le Seigneur, l’Éternel, a parlé. Qui oserait ne pas prophétiser ? (Amos 3.8).

Amos nous fait part de l’impression que la menace de l’Éternel produit sur lui et pourquoi il avertit Israël.

Faites retentir cet appel dans les palais d’Asdod et d’Égypte : Rassemblez-vous sur les montagnes entourant Samarie et voyez tous les désordres et violences qui règnent au milieu d’elle (Amos 3.9).

Asdod personnifie les Philistins. Avec l’Égypte, ces deux peuples représentent les nations païennes. L’Éternel les appelle à venir constater que son peuple commet des abominations pires que les païens.

Mon peuple ne sait plus agir avec droiture, dit l’Éternel. Il entasse dans ses palais le produit de la violence et du pillage. C’est pourquoi, dit le Seigneur, l’Éternel: un ennemi encerclera le pays, il abattra ta force et tes palais seront pillés. L’Éternel dit : comme un berger tire de la gueule du lion deux jarrets ou un bout d’oreille du mouton qu’il a pris, de même seront arrachés à l’ennemi les Israélites qui demeurent à Samarie et se prélassent sur un divan (Amos 3.10-12 ; cp 2Rois 18.9-11 ; Jérémie 4.22).

Quand un mouton disparaît, le berger doit retrouver des morceaux de l’animal pour prouver à son propriétaire qu’il ne l’a pas volé. Cette image montre que très peu de riches qui mènent une vie luxueuse dans la capitale et qui se croient en sécurité, échapperont à l’envahisseur. Bien qu’Amos ne le précise pas, nous savons que ce sont les Assyriens qui, après un siège de trois ans, investiront Samarie, la mettront à feu et à sang, rayeront Israël Nord de la carte et exileront les survivants.

Écoutez bien ceci, et transmettez cet avertissement aux enfants de Jacob, dit l’Éternel, le Dieu des armées célestes. Car le jour où j’interviendrai pour punir Israël de ses crimes nombreux, je détruirai les autels de Béthel. Je détruirai les maisons d’hiver et d’été, et celles ornées d’ivoire

nov. 29 2023

Émission du jour | Romains 15.23 – 16.2

Témoignage et projets de voyage

Nos partenaires